Cape Town – Day five #Mysterytravel

Hallo almal ! J’espère que vous allez bien ?  Avez vous déjà rêvé de voyager dans le temps ?  Un peu comme Mac fly dans la mythique trilogie de “retour vers le futur” ?  Pour ma part je suis une vraie fan de ces films, et je pense que si j’en avais l’occasion je ferai moi aussi un petit séjour dans le temps.  Je ne sais pas à quelle époque je m’arrêterai… sans doute les eigthies qui étaient pour moi une époque magique.  Et bien croyez moi ou non, Mystery travel a réussi à pousser l’aventure du voyage jusqu’à traverser les âges et retourner au 19e siècle.  Quand je vous disais que c’était loin d’être une agence de voyage comme les autres… Vous en doutez ?  Et bien suivez nous, aujourd’hui on part à l’aventure direction la région semi-désertique du Karoo et l’incroyable village historique de Maatjesfonteijn.


Marty McFly : Hé, attendez un peu, Doc. Est-ce que j’ai bien entendu ? Vous dites que vous avez fabriqué une machine à voyager dans le temps… à partir d’une DeLorean ?
Emmett Brown : Faut voir grand dans la vie ! Quitte à voyager à travers le temps au volant d’une voiture, autant en choisir une qui ait de la gueule !


La région du Karoo

Après un dernier petit déjeuner savoureux dans notre élégant bed & breakfast, nous plions bagages et partons pour de nouvelles aventures.  La suite de notre voyage nous conduit dans la région du Karoo, située à environs 4 heures au Nord de Cape Town. Ce qui signifie littéralement “pays de la soif” est pourtant une région très verte et fertile.  Datant de plus de 300 milions d’années cette région couvre des milliers d’hectares de collines, de vallées et de montagnes rocheuses.  Le paysage change complètement de ce que nous avons pu voir jusqu’à présent.  La route longiligne se perd à l’horizon, on pourrait croire qu’elle n’a aucune fin.  On ressent comme l’impression d’être dans l’Ouest américain sur la célèbre route 66.  Bien que cette région soit beaucoup moins fréquentée par les touristes elle propose énormément de jolies choses à voir : réserves naturelles, trekkings, hôtels coloniaux, ainsi que la Route 62 (qui est la plus route des vins du monde).  Avec un peu de chance vous pourrez croiser quelques animaux sauvages tels que des singes, des autruches, des cochons etc.


Perdu au milieu de nulle part, le petit village pittoresque de Matijesfontein.  Voilà notre nouveau logement pour les deux prochaines nuits.  La première question a été “comment Nadine a-t-elle pu trouver un endroit pareil ?”.  On a eu beau réfléchir, on a pas retrouver la faille temporelle qui nous a permit de remonter au 19e siècle.  Ce petit village victorien aux allures de ville fantôme est un vrai petit bijou.  C’est en 1884 que James Douglas Logan fonda la ville qui était à l’origine une simple station de chemin de fer permettant le refroidissement des locomotives à vapeur.  Par la suite il développa l’endroit en construisant un hôtel.  Celui-ci se transforma en quartier général britannique lors de la Seconde guerre des Boers.  Abandonnée puis restaurée pour en devenir un vrai lieu touristique, Maatijesfontein est désormais inscrite au patrimoine national des monuments historiques.  Malgré que la ville se limite à une rue (ou presque) elle n’est reste pas moins un véritable lieu de pèlerinage.  Les bâtiments historiques ont préservé leur charme d’antan et tout est resté “tels que ça a toujours été”.


Lord Milner Hotel & Matijes Motel

L’une des choses les plus remarquables et réputées à Maatijesfontein c’est le complexe hôtelier de Lord Milner.  Ce grand hôtel au style victorien propose dans suites, un bar, un restaurant, un joli jardin, une petite chapelle, de beaux salons et même une piscine.  L’ambiance de ce lieu est vraiment incroyable, à peine arrivé un bagagiste vêtu d’un costume à l’ancienne rouge vient nous accueillir et nous proposer de porter nos valises.  Dès le hall d’entrée la décoration donne le ton, ici tout est d’époque et aucun détail n’a été oublié.  Nous sommes conduit à notre chambre située dans l’une des petites maisons à perrons bordant le jardin.  L’endroit est incroyable, on croirait vraiment être dans un film sur l’époque coloniale.  Le jardin est luxuriant bien que la rivière soit totalement à sec (il faut dire que lors de notre séjour l’Afrique du Sud faisait face à une période de sécheresse).  Une véritable oasis au milieu du désert.

L’endroit est magique bien que vieillot (c’est aussi ce qui fait son charme).  Après avoir pris possession de notre nouveau nid nous décidons de partir à la découverte de la ville (ou plutôt de la rue).  Ici chaque endroit est une vraie découverte, néanmoins ne pensez pas en avoir pour la journée, en effet la rue reste assez petite et il n’y a pas énormément de choses à faire.  Une vieille banque, un pub au style western, un musée des transports, un coffee house et un petit magasin de souvenirs.  Chaque bâtiment mérite que l’on s’y arrête et que l’on prenne quelques photos.  Et l’une des choses très appréciable c’est que l’on prend le temps et qu’on profite d’être presque les seuls dans la ville ^^

 

Avant de nous rendre au restaurant (il est impératif de réserver votre table) nous décidons d’aller profiter de l’ambiance du Pub.  L’endroit est superbe, on se croirait dans un vieux film.  Charlie décide d’être téméraire (rien ne l’arrête) et goûte à l’aclool local : l’Amarula (réalisé avec la fleur du même nom).  C’est un alcool typique d’Afrique du Sud qui se boit d’une traite et qui est très sucré (avec un goût proche du caramel).  Pour ma part j’avoue être fidèle à ma canette de coca, locale ou pas : )

L’une des autres curiosités de cet endroit c’est son vieux bus anglais.  Six jours par semaine (avec le dimanche pour exception), Johnny armé de son clairon vous donne rendez-vous à 18h tapantes pour une petite visite guidée et animée de la ville.  Le tour dure à peine une dizaine de minutes mais il ne manquera pas de vous mettre de bonne humeur.  C’est une véritable attraction à lui tout seul, comme il dirait c’est “showtime !”.  Nous on a surtout profité du bus pour faire quelques photos.

Vient enfin l’heure du repas, il faut dire qu’on avait sacrément faim ce jour là.  Un membre du personnel de l’hôtel nous accueille et devant nous s’ouvrent les portes menant à la grande salle.  Waouw une fois encore rien n’a été oublié.  L’atmosphère du lieu est incroyable.  La lumière est tamisée et notre table est éclairée par le scintillement d’une chandelle.  C’est romantique et serein.  La carte n’est pas à rallonge mais les plats sont variés.  Des saveurs locales déclinées avec différentes préparations allant du poisson à l’antiloppe.  Moi qui suis difficile j’ai trouvé sans soucis mon bonheur.  Le service est parfait et la présentation des plats est raffinée.  C’était savoureux !  Digne d’un restaurant gastronomique !  Nous avons non seulement dégusté nos plats dans un décor parfait mais en plus la qualité était au rendez-vous.  Et rassurez vous les prix sont totalement raisonnable !  C’est un incontournable et le restaurant à lieu seul vaut le détour !

Voila que s’achève déjà notre première journée dans la région sauvage du Karoo.   J’espère que cela vous aura plu, nous on a adoré !  Encore mille mercis à Mystery travel, je ne sais pas comment ils ont fait pour trouver un endroit pareil (cela nous semble être une aiguille dans une botte de foin) mais c’était parfait !  La semaine prochaine viendra déjà le dernier jour de notre voyage avec la visite de la réserve d’Inverdoorn et la rencontre des Big five !  A la semaine prochaine !

One thought on “Cape Town – Day five #Mysterytravel

  • Reply prettylittletruth 14 novembre 2017 at 9 h 44 min

    Super! Nous n’avions pas fait le Karoo e tje le regrette maintenant :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *