Dans 4 mois nous serons 5 #Mum-to-be

Hello tout le monde !  Le chéri est parti travailler et le Pixel joue sagement avec ses tut tut bolides.  J’en profites alors, couchée dans le canapé au coin du feu pour prendre un peu de temps pour laisser vagabonder mon esprit.  Du temps c’est quelque chose donc je vais saturer dans les prochaines semaines, il faut dire qu’il n’y a rien de pire pour moi que d’avoir du temps mais pas la force de l’utiliser.  Alors il passe, et moi ça m’énerve.  Je pense que dans les prochains mois, beaucoup de choses risquent de m’énerver.  Ce ventre qui pèse déjà beaucoup et qui donne beaucoup de mal à mon pauvre dos, cette fatigue constante contrecarrée par une liste astronomique de choses à faire et cette envie de profiter de nos derniers moments à trois ou à deux.  Moi qui ai toujours besoin de faire mille et une choses en même temps, j’apprends à attendre et à voir défiler le temps.  Et je remplis cet espace avec tout un tas de pensées.  Des questions, des angoisses, des doutes, de l’impatience, de la joie et surtout beaucoup beaucoup de fierté et de reconnaissance.  Il n’y a pas un jour qui passe sans que je regarde mon chéri en lui disant que je l’aime et que j’aime terriblement cette vie que l’on s’est construite.  Elle n’est certes pas parfaite ou de tout repos, mais je n’y changerai absolument rien.  J’ai pour la première fois de ma vie la sensation d’être là où je dois être.  Un sentiment d’appartenance et d’épanouissement (oui je sais que dans quelques mois je ne vous dirai surement plus ça … ^^) mais je me sens heureuse car j’ai trouvé ma place.

Souvent les gens me/nous demandent comment on se sent et comment on envisage l’arrivée de nos twins et le passage fracassant à la vie de famille nombreuse.  J’avoue que c’est encore très très très virtuel pour nous, peut-être est ce too much ? Je crois qu’il est impossible de se sentir préparés à ce genre d’événement.  Un enfant ça vous bouleverse la vie, ça change vos priorités, ça vous fait passer par milles émotions en 1 minute et puis c’est tellement incroyable d’avoir un enfant… alors deux d’un coup… Ma première inquiétude (outre le fait d’avoir peur de ne plus savoir marcher avec mon énorme ventre) c’est de voir mon Pixel changer et se sentir perdu dans cette nouvelle vie qui nous attends.  Je sais que c’est bateau à dire, mais bon sang je l’aime tellement ce petit bout d’homme.  Il n’y a pas un jour sans qu’il nous inonde de ses sourires et de ses rires.  Je penses pouvoir dire qu’il est épanoui et heureux.  On est pourtant loin d’être des parents parfaits, on crie, on râle, on manque de temps (et on s’appuye sur Madame la Télé pour jouer la Babysitteur), on fait des pizzas et des frites par facilité, on fait des erreurs… mais on apprend.  Et je ne le remercierai jamais assez de nous avoir appris à devenir parents (ça n’a pas du être simple tous les jours).  Et bientôt il va devenir grand frère.  Je sais qu’il sera formidable.  Mais nous ? Arriverons nous à être à la hauteur ?  Tellement peur de ne plus voir ses sourires et entendre exploser son rire.  Je crois que plus que l’appréhension de la fatigue et de la charge de travail que va représenter l’arrivée des jumeaux, j’ai surtout peur de perdre ce lien avec lui.  C’est bête hein, mais ça fends mon coeur de maman.

Et puis j’ai beau me répéter que l’amour ne se divise pas mais se multiplie, comment les aimer autant tous les trois ?  Je crois que c’est le genre de question que doivent se poser tous les parents, et je sais que la réponse arrivera par elle même au fil du temps.  Mais malgré tout j’ai l’impression que depuis 5 ans mon coeur gonfle tellement qu’il risque de finir par exploser.  Rassurez moi, on ne risque pas de mourir d’une overdose d’amour ?  Alors tous les soirs, on se blottis tous les 3 dans le fauteuil et on imagine ce que ce sera dans quelques mois, quand on sera un peu plus serrés et fatigués mais tellement heureux.  C’est virtuel mais notre attachement lui est bien réel.

50

Pour tout vous dire on attendait avec beaucoup d’appréhension et d’impatience la dernière écho (qui est en fait la « grande » morpho).  Il y a un mois on avait détecté des petites taches dans le cerveau de l’un des jumeaux.  Rien d’inquiétant selon l’échographe qui nous a commenté la chose en disant qu’il s’agissait de « kystes du plexus choroïdes » bilatéraux et d’environs 4 mm.  Je vous laisse imaginer notre angoisse.  Phénomène tout à fait normal durant l’évolution du bébé, il s’agit en réalité de petites poches de liquide céphalo-rachidien plutôt que de kystes. C’est lié au fait que le cerveau évolue rapidement d’un coup et c’est somme toute très courant (et beaucoup plus visible depuis que les échographies ont évoluées).  Il faut dire que quand il s’agit d’une grossesse gémellaire (donc à risques) on cherche encore plus les anomalies…    Rien à faire, a part attendre.  Oui mais qu’est ce que ça peut engendrer pour la suite ?  A priori rien.  Ces petites taches devaient tout naturellement se résorber toute seule, mais il fallait leur laisser le temps.  Autant vous dire que le temps nous a sembler atrocement long.  Un mois a attendre, à prier et à essayer de ne pas trop dramatiser.  Et puis est venu le « verdict ».  En réalité il faut parfois attendre jusqu’à la 30e semaine de grossesse pour que ce soit parti… Nous voila donc le cœur serré dans la salle d’attente, quelques jours avant Noël.  Après quelques longs check-up (oui parce que pour une échographie morphologique on cherche tout, on scrute tout on analyse tout et on mesure tout).  Et quand y a deux bébés qui gigotent et jouent ensemble ça peut vite être compliqué.  Mais ça en valait la peine.  Ces mini taches ,qui nous ont complètement noircies les idées pendant un mois, ont pratiquement disparues (il n’en reste qu’une de moins d’un mn).  J’ai senti cette angoisse se dissipée et j’ai pu reprendre mon souffle comme après une longue apnée.  Dieu merci nos bébés vont bien tous les deux.  Le premier a même réussi son cumulet et se retrouve donc prêt pour la sortie (euh enfin t’as encore le temps hein ^^).  On respire a nouveau et on peut donc enfin se projeter dans notre future vie à 5.

Bref voila un long blabla pour vous donner des nouvelles et partager avec vous un morceau de mes émotions.  Pardon pour ce texte complètement décousu, j’ai tendance à écrire comme je parles… Autant vous dire que mon chéri galère pour avoir une vraie conversation construite avec moi :)-  J’aurai de moins en moins d’énergie mais de plus en plus de temps pour vous écrire.  J’espère que vous allez bien et que vous passez un doux mois de décembre et de belles fêtes de fin d’année.

xoxo

billlie

7 thoughts on “Dans 4 mois nous serons 5 #Mum-to-be

  • Reply Aurelie 28 décembre 2015 at 13 h 59 min

    J’ai envie de dire profite de ton temps qui passe et qui semble long parce qu’après c’est mort xD ce que je regrette le plus se sont encore mes grasses mat qui étaient si douce avant ;p

  • Reply Joelle 28 décembre 2015 at 14 h 04 min

    Toutes mes félicitations pour cette grossesse. Je suis moi aussi maman de jumeaux… deux garçons.
    C’est sportif mais que du bonheur, si c’était à refaire je le referai !

    Profite, profite car le temps passe vite… et encore plus quand ils sont deux.

    Toutes mes voeux à cette belle famille

    joelle

  • Reply Syntia 28 décembre 2015 at 14 h 13 min

    Enceinte, je me suis retrouvee dans le même état d’esprit que toi quant à l’aîné… ton article ma mis les larmes aux yeux. Mais je te rassure, le coeur d’une maman grossi pour contenir tout l’amour qu’il faut. Il ne se divise pas. Et encore maintenant j’ai l’impression qu’il va exploser tant il à d’amour à contenir… au début tu seras peut être moins présente pour ton petit homme mais des que tu (vous)aurez trouver vos marques tu trouveras du temps pour lui et tu verras, chaque moment que tu lui accordera sera encore plus intense. Etre maman cest difficile. Mais c’est la plus belle des vocations. Et tu y arriveras à la perfection. Avec charlie et pixel bien évidemment.

  • Reply Hilda 28 décembre 2015 at 16 h 46 min

    Que de l’amour, de l’espoir et de la douceur pour finir cette année en mini-famille (3)! L’année nouvelle sera encore meilleure avec l’arrivée des mini-loulous mais pas d’inquiétude, tous tes proches seront là pour aider, soulager et partager tout ce bonheur. Mille gros bisous à ce trio magnifique.

  • Reply Auréline 28 décembre 2015 at 20 h 23 min

    Toute mes félicitations, je trouve les photos de cette article vraiment magnifique et ne t’inquiète pas pour ton petit il adoreras être grand frère. J’ai moi même deux petits frère qui sont jumeaux et c’est beaucoup de bonheur d’être à leurs coté. Je te souhaite beaucoup de bonheur à toi et à ta famille.

  • Reply Celine 29 décembre 2015 at 12 h 28 min

    Super quelle bonne nouvelle pour cette fin d’année :-) bonne continuation ;-)

  • Reply Mademoiselle Mam' 30 décembre 2015 at 14 h 03 min

    Nous serons 5 dans moins de 3 mois et j’essaie de profiter du temps que j’ai mais pareil, du temps j’en ai mais pas forcément la force. Profite bien de ces derniers mois avec petit bébou. Tu es superbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *