Dormir à la Lanterne de la ville lumière #Paris

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien ?  Je sais que vous allez dire que je suis un peu en retard pour vous parler de ça, mais pour la première fois depuis près de 7 ans, le chéri et moi avons fêté la Saint-Valentin.  Alors oui, c’est une fête méga commerciale et il ne devrait pas y avoir de jour ou de date pour se dire « je t’aime ».  Je sais.  Et je suis tout à fait de votre avis. Mais quand on vit dans le brouhaha des balbutiements des jumeaux et des histoires de courses de voiture du grand, ce n’est parfois pas évident de pouvoir s’entendre.  Et puis, il faut dire qu’ils accaparent nos jours et nos nuits… Résultat : on a peu de temps juste « pour nous ». C’est pourquoi plutôt que d’offrir au chéri une babiole qui traînera dans la maison, j’ai préféré l’emmener en weekend.  Et c’est là qu’être blogueuse est vraiment cool parce que grâce à ça, nous avons été invités à découvrir un superbe hôtel parisien (que l’on voit un peu partout sur instagram) : La Lanterne.  Autant vous dire que j’étais aux anges !  D’autant que comme je vous l’ai dis, 2017 va être une année rythmée par les voyages.

Et donc à peine revenue de mon séjour new yorkais, je m’enfuis avec le chéri pour la ville des amoureux : Paris.  Depuis la maison, il y a trois bonnes heures de route, c’est donc à la fois proche mais pas non plus la porte à côté.  Heureusement, maintenant que je conduis (comme un pilote de course dixit le Pixel), on a pu partager le trajet.  Super Mamie s’est dévouée pour garder toute notre tribu.  Comme finalement nous n’avons passé que 24h sur place, je ne pourrai pas vous faire un article détaillé avec tout ce qu’il y a à faire.  Surtout qu’on a eu la mauvaise idée de faire une partie en voiture (j’ai jamais vu une ville où ça roule aussi mal).  Bref, on va devoir y retourner (entre autre pour voir le mur des « je t’aime », le Sacré coeur, les Champs Elysées etc).  Ce n’était pas la première fois que je venais à Paris, j’avais donc déjà vu la plupart des lieux touristiques.  Le but était surtout de profiter du cadre raffiné et apaisant de l’hôtel La Lanterne, et on a quand même pris un peu de temps pour se promener.  Allez j’arrête mon blabla et je vous emmène avec nous pour une petite virée romantique à Paris.

Avant d’entrer dans le coeur de Paris on a décidé de faire un petit arrêt pour le Jardin d’acclimatation et la Fondation Louis Vuitton, tout deux situés dans le bois de Boulogne.   Ce grand poumon vert de Paris est deux fois plus grand que celui de Central Park à New York.  Réputé pour être un lieu de rendez-vous secrets c’est aussi et surtout, un endroit agréable où se promener.  Il y a de nombreuses choses à découvrir tels que le jardin d’Acclimatation ou les serres botaniques d’Auteuil.

Ainsi à force de voir des photos de ce bâtiment à l’architecture colorée, j’ai eu envie d’aller moi aussi prendre en photo la Fondation Louis Vuitton.  Ce drôle de bâtiment à été créé par l’architecte Frank Gehry à la demande de Bernard Arnault (le patron du groupe de luxe LVMH).  Cet architecte de grande renommée s’est inspiré du Grand Palais de Paris ainsi que du Palmarium pour imaginer une structure vitrée faisant penser à un voilier aux voiles gonflées par le vent.  Son ambition était de donner du mouvement au moyen d’une structure très complexe faite d’une douzaine de grandes voiles de verre translucide, de formes et de courbures différentes, superposée et séparées par des ouvertures.  Cela donne la sensation d’un espace non fermé qui laisse le vent et la lumière le traverser.  Ce grand musée dédié à l’art contemporain couvre 11 galeries réparties sur trois étages.

En 2016, l’artiste Daniel Buren a rendu ce bâtiment encore plus magique avec la création d’une oeuvre « in situ » (réalisée sur place selon les spécificités du lieu).  Il a recouvert de filtres colorés les vitres des voiles du bâtiment.  Cela lui permet, tel un caméléon de se transformer selon les conditions de lumières.  Et la construction qui était alors audacieuse mais discrete est désormais devenu fascinante et inratable dans le paysage du jardin d’Acclimatation.  Cette réalisation porte le nom d' »Observatoire de la lumière ». Et nous, on a trouvé ça superbe.  Vu la longueur de la file d’attente, on a abandonné l’idée de visiter le musée.  Mais il est certain qu’on y reviendra prochainement.

Une fois que nous avions fait le tour du Musée (tout du moins de l’extérieur), nous avons décidé d’aller faire un petit tour dans le Jardin d’acclimatation.  Je n’avais pas vraiment d’idées sur ce qu’on pouvait y trouver.  Le prix d’entrée étant de 3.50€ seulement on a décidé de lever le voile sur la question.  La première chose que nous nous sommes dit c’est « rho on devra revenir avec le Pixel, il adorerait ! ».  Et oui, quand les enfants sont là on ne rêve que de calme et de temps sans eux, et puis dès qu’on les laisse hop ils nous manquent… dingue hein : ). Ce joli parc regroupe tout ce qui faut pour passer un bon moment en famille : des attractions foraines, des espaces verts, un circuit de petit train, une grande volière, de quoi grignoter et des endroits de détente.  C’est vraiment un endroit sympa à connaître quand on va à Paris avec des enfants. Je rêve déjà d’y retourner dans un mois pour la grande fête des couleurs (Holi), y a plus qu’à convaincre le chéri :)

Cette fois, on quitte les poumons verts du bois de Boulogne en direction de La Lanterne et du cœur de la ville.  On a fait une jolie entrée par « la grande porte », l’Arc de Triomphe se dresse majestueusement devant nous.  Véritable symbole de l’histoire française, ce monument a été décidé par l’Empereur Napoléon Ier au lendemain de la bataille d’Austerlitz. Ainsi il aurait déclaré aux soldats français  » vous ne rentrerez dans vos foyez que sous des arcs de Triomphe ».  C’est véritablement un emblème de victoire mais aussi de reconnaissance et de mémoire pour tous les soldats tombés au combat.  On y retrouve d’ailleurs la tombe du soldat inconnu ainsi qu’une flamme du souvenir qui est ravivée tous les soirs.  Cette grande construction se trouve au centre d’un immense rond point (de la place Charles-de-Gaulle) qui ressemble vu d’en haut à une étoile. C’est aussi le point de départ de la célèbre avenue des Champs-Elysées.  Ce monument peut être visité (à l’intérieur on y trouve un musée retraçant son histoire et à son sommet on peut admirer la vue de Paris).  Pour notre part nous nous sommes contentés de le voir depuis la voiture.

On décide d’aller découvrir notre joli hôtel La Lanterne et d’y poser nos affaires avant d’aller se promener un peu dans Paris (sans la voiture cette fois).  Situé au cœur du Quartier Latin, l’hôtel est parfaitement situé (près du Panthéon, du jardin du Luxembourg, des restaurants et de la Cathédrale Notre Dame). La Lanterne a ouvert en 2015, 27 chambres harmonieuses et confortables. Depuis on peut voir un peu partout sur Instagram et autres de nombreuses photos de ce haut lieu parisien en suivant le tag #hotellalanterne. Dès l’entrée l’ambiance est posée : chic, discrétion et raffinement sont les maîtres mots de la décoration.  Une parfaite combinaison de matériaux nobles et de design, le tout dans des tons à la fois apaisants et dynamiques.  L’hôtel La Lanterne est vraiment un lieu idéal pour se ressourcer et se retrouver.   Le chéri se serait bien posé dans le petit salon pour déguster l’un des vins proposés au bar, mais pas le temps de lambiner, on a plein de choses à voir !

Notre chambre se situe au 5e et dernier étage (c’est la chambre supérieure numéro 51 pour les curieux).  Première surprise : la chambre est spacieuse (ce qui est vraiment un luxe à Paris). Les jeux de miroirs sont très intelligemment disposés pour donner de la profondeur.  La chambre est cosy, les tons sont chaleureux et les fenêtres la rendent très lumineuse.  La décoration est épurée, pas de tralala partout mais juste ce qui faut pour être dans le thème.  Une grande photo noir et blanc d’un lampadaire parisien suffit à habiller toute la pièce.  La salle de douche est elle aussi d’une grande élégance : une douche à l’italienne, des carrelages stylés et plus de place qu’il n’en faut.

Mais le grand coup de coeur, c’est sans nulle doute la petite terrasse avec une vue imprenable sur les toits de Paris.  On aurait pu y passer toute la journée tellement ce petit espace à un charme fou. Y a pas à dire, La Lanterne mérite vraiment ses 4 étoiles !  Et encore je ne vous ai pas encore parlé de son espace bien être et du petit déjeuner au lit ( mais ça c’est pour la fin de l’article ^^).

[ L'hôtel la Lanterne - 12 Rue de la Montagne Sainte-Geneviève - 75005 Paris] 

Ne vous y trompez pas, on est toujours bien dans le centre de Paris.  Cette joli rue pittoresque est située dans le 12e arrondissement, juste à côté de la gare de Lyon.  Vous avez sans doute dû l’apercevoir sur les photos instagram des blogueuses mode ou dans des articles présentant Paris autrement.  Cette rue a un capital photogénie inépuisable.  Ses jolies façades colorées font complètement oublier la grisaille parisienne et on se perd à flâner en cherchant les petits détails et trompe-l’oeil des maisons.  C’est dommage qu’elle ne soit pas plus longue parce qu’on y serait bien resté :)  Comme quoi, Paris ce n’est pas que des dorures et des hauts bâtiments élégants, il y a aussi des petits recoins bucoliques pleins de poésie et de charme à découvrir.

Ce gigantesque temple de style néo-classique se trouve au sommet de la montagne Sainte-Geneviève dans le quartier latin.  Bien que je l’avais déjà photographié lors de nombreux séjours parisiens je ne connaissais absolument pas son histoire ni à quoi il pouvait bien servir.  Comme quoi parfois la curiosité qu’on avait étant enfant peut nous faire cruellement défaut.  Mais en vous écrivant cet article j’ai enfin comblé cette lacune (ouf je mourrai moins bête ^^).  C’est le Roi Louis XV qui en est à l’origine.  Gravement malade, le Roi Louis XV fit le vœu de guérir et promit, si son souhait était exhaussé de faire reconstruire l’église Sainte-Geneviève (dédiée à la Sainte patronne de Paris).  Onze ans plus tard, l’architecte Soufflot commença la construction de cet immense édifie en forme de croix grecque.  Inspiré de la façade du Panthéon romain, ses colonnes, son dôme et sa triple coupole permettent une jolie circulation de la lumière.

A l’origine religieux, c’est à la mort de Mirabeau (un révolutionnaire français) que l’Assemblée nationale décida de convertir le Panthéon en un nécropole nationale dédiée à la mémoire des grands Hommes.  Le Panthéon signifie en grec « de tous les dieux »  mais il honore désormais les grands personnages de France tels que Voltaire, Victor Hugo, Emile Zola, Pierre & Marie Curie ou encore Alexandre Dumas).  C’est pourquoi on peut lire sur la façade « aux grands Hommes, la patrie reconnaissante ». Toutes ses personnalités reposent désormais dans la crypte.  A l’exception de Mirabeau qui en sera exclu suite à des révélations sur sa trahison.  On regrette un peu d’être arrivés trop tard pour pouvoir la visiter.  L’intérieur semble immense et ses coupoles doivent donner une lumière incroyable.  Ce n’est que partie remise et une fois de plus, ce sera l’occasion d’y retourner plus tard, mais cette fois en connaissant toute son histoire (ou tout d’une moins une partie).

On ne pouvait pas rater la célèbre Cathédrale Notre-Dame située en plein cœur historique de Paris sur l’île de la cité.  Cette immense construction est un véritable chef d’oeuvre architectural de style gothique.  Vieux de plus de 850 ans, la Cathédrale a été témoin de tous les grands moments de l’histoire de France.  C’est sûrement pour cette raison qu’elle a une place si particulière dans le cœur des français et qu’elle est désormais le monument le plus visité de France !  Sa construction a duré plus de deux siècles (dire que moi je râle que les travaux n’avancent pas après 3 ans… ^^).  Il faut dire que tout est admirable : ses rosaces (qui sont les plus grandes de France), ses tours et ses gargouilles.  On a tous un jour ou l’autre lu ou vu l’oeuvre de Victor Hugo et on ne peut dès lors s’empêcher d’imaginer Quasimodo se cacher derrière l’une des fenêtres.  La visite est gratuite mais l’attente est terriblement longue.  Si vous avez le courage d’escalader toutes les marches vous aurez accès à une vue panoramique de Paris, qui à ce qu’on dit est tout simplement à couper le souffle.

Lors de notre dernier séjour à Paris, nous avions logé près du Jardin du Luxembourg.  Et comme nous étions assez fatigués après une longue journée, nous avions décidé de trouver un petit restaurant tout près de l’hôtel.  C’est ainsi que nous avons découvert Yokorama, un petit restaurant japonais situé au 58 de la Rue Monsieur le Prince.  Nous y avions très bien mangé, les sushis étaient assez classiques mais tellement frais et bien assaisonnés.  Ils proposent également des brochettes et d’autres mets japonais.  Le tout dans un cadre simple mais avec un service chaleureux et pour un prix doux.  C’était aussi bon que dans nos souvenirs.  On ne manquera pas d’y retourner.

Après une petite ballade le long de la Seine à jouer à traverser les ponts d’un côté à l’autre de la ville, nous arrivons au célèbre pont des arts.  Premier pont métallique de Paris, ce joli pont en fonte relie l’Institut de France et la Cour du Louvre. Si on l’appelle le pont des arts c’est parce que de nombreux peintres et musiciens s’y installent la journée.  Mais si il est si connu, c’est surtout à cause des cadenas d’amour qui y étaient accrochés.

En effet depuis 2008, les amoureux y venaient en pèlerinage pour y sceller leur amour et laisser une trace de leur passage à Paris.  Ils y accrochaient alors un cadenas orné de leurs initiales et une fois celui ci bien fermé, ils lançaient alors la clé dans la Seine.  Ce petit rituel particulièrement romantique s’est développé dans toutes les grandes villes (pour le plus grand bonheur des vendeurs de cadenas ^^).  Néanmoins cette pratique est loin d’être sans conséquence puisque sous le poids de ces tonnes de cadenas le pont commençait à plier.  C’est pourquoi la Mairie de Paris a décidé de retiré plus d’un million de cadenas (soit plus de 45 tonnes !) et de remplacer les barrières par des panneaux vitrés.  Ainsi en janvier 2017 (soit près d’un an et demi après les avoir retiré), 10 tonnes de ces cadenas seront mis en vente dans l’espoir de récolter près de 100 000 euros de dons destinés à venir en secours aux migrants.

On poursuit notre petite ballade nocturne en allant voir la Pyramide du Louvre.  Malheureusement suite aux mesures de sécurité du Plan Vigipirate l’accès de nuit n’est plus ouvert en dehors des heures d’ouverture du musée.  Nous avons donc du nous contenter de la vue à travers la barrière (snif).  Le musée du Louvre est le plus grand musée d’art et d’antiquité du monde (avec plus de 72 000 m²).  On peut y admirer plus de 35 000 oeuvres allant de l’Antiquité au 19e siècle et proposant des vestiges de toutes civilisations.  C’est également là que se trouve la Joconde et la Vénus de Milo qui sont les deux oeuvres les plus connues.  Huit siècles d’existence qui on fait évoluer cette forteresse médiévale ( XIIe siècle)  en un musée immense accueillant des milliers de touristes chaque jour depuis une pyramide de verre (1989).  C’est le Président de la République, François Mitterrand qui a commandé cette superbe structure de verre et de métal en 1983.  Cette oeuvre fait en fait partie d’un ensemble de 5 pyramides dont 3 plus petites l’entourent et donnent ainsi des puits de lumières au sous-sol et une cinquième est inversée et se trouve sur (sous) la place du carrousel du Louvre.  Le musée est tellement grand qu’il faudrait des jours et des jours pour pouvoir en faire le tour, ce qui n’était vraiment pas au programme pour nous.  Néanmoins j’espère vraiment pouvoir un jour le visiter.

Il est 5 heures 9 heures (nan mais tu déconne là ?) Paris s’éveille !  Dieu que ça fait du bien de dormir d’une traite  (sans réveils constants et nocturnes des Pixels) et de pouvoir traîner un peu au lit (bon ça n’aurait tenu qu’à moi on serait bien resté encore quelques heures sous les couettes)… Mais on voulait prendre le temps de faire un dernier petit tour de l’hôtel et de la ville.  Comme je vous l’ai dit un peu plus haut (hey ben il est sacrément long cet article), nous avons eu la chance d’avoir le petit déjeuner au lit… et ça… c’est plus que le bonheur.  L’hôtel propose de choisir entre un petit déjeuner continental (avec viennoiseries, confiture, beurre, yaourt, jus d’orange fraîchement pressé et boisson chaude) ou un déjeuner très varié en mode buffet.  On a bien entendu opté pour le service petit déjeuner au lit : )  Il nous suffisait de remplir une petite fiche avec nos préférences et l’heure souhaitée et de l’attacher à la poignée.  Et hop le lendemain un réveil digne d’un palace nous attendait.  C’était délicieux et avec des produits made in France de qualité.  On a vraiment adoré.

Comme La Lanternel est réputée pour son espace bien-être, on a décidé d’y faire un petit tour (sans pouvoir y passer beaucoup de temps malheureusement). Fidèle à ce qu’on en avait entendu, l’espace est situé en sous sol.  Un véritable petit havre de paix caché en plein cœur de Paris.  Une piscine intérieure se dessine sous une voûte datant du 12e siècle tandis qu’un hammam et une douche sensorielle sont cachés après un tunnel en mosaïque.  Le lieu est magique et chaque recoin donne envie de faire des photos.  J’ai osé me prêter au jeu et faire comme les autres instagrameuses qui sont passées par là.  Bien entendu, je ne suis pas une biche mais une maman de trois enfants et disons que bien que ça se voit, je le vit très bien : )  Cet hôtel est vraiment un petit bijou et je ne peux que vous recommander d’y faire un séjour.  C’est parfait pour découvrir Paris tout en profitant du calme et du chic parisien.  On aurait vraiment pas pu rêver mieux pour ce petit weekend de Saint Valentin.

Et on termine en beauté avec la belle dame de fer (qui pique le pet du ciel comme dirait mon Pixel).  Elle se distingue de  toutes les autres tour et c’est l’emblème de la capitale.  Sa fascinante construction est l’oeuvre de Gustave Eiffel et de ses collaborateurs.  Il aura fallut plus de deux ans de travaux pour que la Tour Eiffel soit prête pour l’Exposition Universelle de 1889.  Haute de 324 mètres (avec antennes) elle aura été pendant près de quarante ans le plus haut monument du monde (jusqu’à la construction en 1930 du Chrysler Building à New York).  On peut la visiter en y accédant soit par les escaliers (faut quand même être sacrément motivé) ou par l’ascenseur.  Au premier étage se trouvent des boutiques, au second un restaurant gastronomique et au troisième un observatoire permettant de voir Paris en 360°.   Encore quelque chose qui se trouve sur ma liste des choses à faire avant de mourir :)   Depuis le passage à l’an 2000 la tour est équipée d’un faisceau lumineux qui permet de la voir au loin, comme un phare dans la nuit.  Le meilleur endroit pour la voir c’est surement depuis l’esplanade du Trocadero.

Et voila que s’achève déjà notre petite escapade romantique dans la ville lumière.  C’était court mais terriblement agréable de pouvoir prendre un peu de temps pour nous, surtout dans une ville qui transcende le romantisme à tous les coins de rue.  L’hôtel La Lanterne était vraiment une superbe découverte ainsi que la rue Crémieux et le jardin d’acclimatation.  Je regrette vraiment qu’on n’ait pas eu plus de temps, encore beaucoup de choses à voir ou à revoir sur ma liste.  Ce sera l’occasion d’y retourner :)  J’espère que cet article vous aura plu et peut-être donné l’envie d’aller vous aussi faire un tour du côté de la dame de fer.  N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et si vous voulez découvrir d’autres articles de ce genre.  Allez c’était déjà bien assez long comme ça, alors je vous fais des bisous et vous promets que c’est loin d’être le dernier voyage de l’année ^^

3 thoughts on “Dormir à la Lanterne de la ville lumière #Paris

  • Reply Le blog d'un mec (de Tonton Droop) 27 février 2017 at 19 h 55 min

    Ahahah, franchement oui, fichtrement long (j’ai mis 20min à le lire) MAIS je n’en ai pas raté une ligne!!!! Ton article est juste PASSIONNANT (m’en fout si l’abus de majuscules nuit gravement à la santé d’abord). Tes articles voyages m’intéressent, je les adore… c’est riche, informatif, surprenant et superbement illustré!!! Moi, je suis fan!
    Effectivement j’avais déjà entendu parlé de La lanterne via d’autres blogueuses que je suis sur Insta et Snapchat… Mais pas comme ça….
    Là, tu me fais saliver et rêver, j’en prend plein les yeux et j’ai juste envie de prendre un aller-retour pour Paris et m’y prendre une chambre!!!
    Ça a l’air tellement charmant! <3
    Vivement le prochain article du genre!!!

    • Reply Encore Le blog d'un mec (de Tonton Droop) 27 février 2017 at 20 h 03 min

      … et j’ai oublié!!! T’es superbe, t’es belle, t’es glamour!!!!! Les photos de toi prises dans l’espace bien-être sont juste wouaaaaaaaaaaw!!!!! Ça fait vraiment très très plaisir et c’est même émouvant de voir que vous continuez à vivre ces rencontres photo à deux après toutes ses années!!!!

  • Reply zozomum 27 février 2017 at 21 h 34 min

    Tes photos sont magiques ! Vous en avez fait des choses! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *