Fairy tile – Il était un chevalier, une fée et un dragon.

Il était une fois, dans un royaume ludique, un jeu au doux nom de “Fairy tile“.  Fraîchement arrivé depuis Essen, il raconte l’histoire de trois héros féeriques : le chevalier, la princesse et le dragon.  Ce trio fantastique devra parcourir les tuiles du royaume afin de permettre à l’histoire de se réaliser page après page.  Un très joli jeu de tuiles et de déplacements à destination de tous les petits et grands joueurs (dès 8 ans). Avec un gameplay super simple et des parties au rythme fluide, il a tout pour être un parfait jeu familial !  Quant à son univers, il est fantastique !.  Laissez moi donc vous présenter Fairy Tile, un sublime jeu Iello sorti ce mois-ci (et j’ai eu la chance de le recevoir youhou !).


Un matériel de jeu plus que parfait

Impossible de ne pas commencer par vous parler de son graphisme.  Les illustrations mi féodales mi féériques sont juste sublimes.  On a vraiment la sensation de parcourir un livre de contes au fil des cartes.  Quant aux figurines… waouw ! A l’exception de Takenoko, je ne connais pas d’autres jeux proposant des pions aussi canons.  Et puis la qualité n’est pas en reste, que ce soit le fini satiné des cartes ou la boîte de rangement en thermo… c’est un sans faute !  Vous l’avez donc compris (ou vu à travers les photos) même si on ne juge pas un livre à sa couverture, ici toutes les pages émerveillent. Chapeau messires de chez Iello !



Dans un royaume pas si lointain…

Fairy Tile est un jeu basé sur la réalisation d’objectifs secrets et personnels. Un peu comme dans Takenoko vous devrez déplacer les personnages et agrandir la carte afin de d’être le premier joueur à avoir réalisé toutes ses cartes.  Les personnages doivent “se voir”, “se rencontrer”, “visiter” ou encore “passer au dessus” d’un endroit précis.

Il existe différents types de terrains tels que les châteaux, les plaines, les forêts et les montagnes. Ceux-ci n’ont aucun effet particulier à l’exception des forêts et des montagnes qui peuvent devenir “grandes” lorsque trois hexagones se touchent.  Lorsque vous agrandissez le royaume en ajoutant des tuiles vous devez toujours veiller à ce que la rivière soit poursuivie (et lorsque 5 morceaux de rivières se suivent celle-ci devient également “la grande rivière”).  La nouvelle tuile devra également avoir deux arrêtes en commun avec le royaume pour être installée.



Et l’histoire prit vie…

A chaque tour de jeu, vous aurez le choix entre 3 actions :

  • placer une nouvelle tuile de terrain et agrandir ainsi la carte 
  • déplacer l’un des personnages (princesse, chevalier et ou dragon)
  • tourner la page en passant votre tour et profiter du jeton de magie au tour suivant

Le déplacement des personnages

Les personnages obéissent à certaines règles pour leurs déplacements, un peu comme aux échecs.  Ainsi, la princesse ne peut se déplacer que d’une case à la fois (c’est normal elle a une robe et des talons…).  Mais elle peut se transporter de château en château (avant ou après son déplacement).  Le chevalier est un peu plus rapide et devra effectuer des déplacements de deux cases (ni plus ni moins).  Attention que celui-ci ne pourra jamais faire demi-tour ou arriver sur une case voisine de celle de départ.  Et pour finir le dragon traverse le plateau en ligne droite jusqu’à l’extrémité. Pour ma part c’est celui qui me pose le plus de difficulté à déplacer.

Tourner la page et le jeton de magie

Si vous sentez que l’action demandée est trop compliquée à mettre en place, vous pouvez aussi choisir de tourner la page.  La carte non réalisée file en dessous de votre pile et vous retournez alors la carte suivante.  Cela signifie aussi que vous passez votre tour et que vous obtenez un jeton de magie.  Celui ci vous permettra de jouer deux coups en un lors du prochain tour.



Et ils vécurent heureux…

En résumé, Fairy Tile est un bon jeu familial avec un thème super bien développé et un gameplay très fluide.  Les parties sont assez courtes (moins de 30 minutes) et se jouent de 2 à 4 joueurs.  Ce n’est pas le meilleur jeu de stratégie que j’ai pu tester, mais au final c’est pas ce qu’on lui demande.  Il est très interactif, se joue facilement et ne coûte que 25 euros.  Bref c’est parfait pour initier de nouveaux joueurs ou pour des petites parties sans prises de tête.  Une petite extension serait parfaite pour complexifier un peu le jeu.  En tout cas nous on l’emporte avec nous en vacances !


Alors prêt pour l’aventure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *