Faites le plein de Kero

Tu vas pas m’faire le coup de la panne quand même ?

2471, les gilets jaunes ont échoués. La hausse du prix du carburant s’est envolée à tel point que le kérosène est désormais plus précieux que l’or ! Et vous voila plongé en plein Mad Max dans un univers post-apocalyptique où vous devrez lutter pour la survie de votre camp en évitant la panne sèche. Kero est un superbe jeu de stop ou encore nécessitant des prises de décisions rapides pour deux joueurs. Il vous faudra être vif et malin pour dominer la partie et utiliser votre précieux carburant.


Beau comme un camion

La première chose dont je me dois de vous parler c’est de l’esthétisme steam punk du jeu. Un thème surprenant, pas encore exploité et vraiment original. Le matériel de jeu est absolument dingue ! En particulier les sabliers-camion, je crois que je pourrai presque les exposer dans le bahut du salon tellement ils sont beaux ^^. Ces sabliers vous permettront de gérer votre temps de jeu sous forme de niveau de kero. A votre tour, vous pourrez lancer les dés d’actions en gardant retourné vos sabliers (time is money !). Attention à être malin et raisonnable car chaque fois qu’une flamme apparaît sur un dé, celui-ci est brûlé et devient inutilisable. A vous de provoquer la chance, mais pas trop ! Accumulez des ressources, explorez de nouvelles terres, faites vous aider par les touaregs, acheter des cartes, réserver des jerricanes… Autant de choix possibles selon le résultat obtenu aux dés.



Faites le plein de Kero

Avant toute chose, vous devrez faire le plein de votre réservoir de kérosène (votre camion-sablier). Pour ce faire, vous devrez dépenser une ou plusieurs jerricanes. Pendant que le joueur aura son sablier retourné (pour le remplir) l’autre joueur lancera tous les dés blancs jusqu’à obtention d’une unanimité de faces flammes. Espérez donc que la chance sera de votre côté car plus cela prendra de temps à votre adversaire, plus votre niveau de carburant (temps) augmentera.



Ne brûlez pas vos chances

Une fois votre réservoir plus ou moins rempli, vous voila prêt à partir à l’aventure. Vous pourrez alors dépenser votre kero en retournant votre sablier et en lançant vos dés blancs (et colorés si vous en possédez la carte). Vous pourrez relancer autant de fois les dés que vous le voulez tant que le sablier s’écoule. Mais attention à ne pas être trop gourmand car une flamme signifie que le dé est brûlé et qu’il ne peut dès lors plus servir.


Sur tous les fronts

Les dés vous permettront de développer votre camp en achetant des cartes, en recevant des jerricanes, en plaçant un explorateur sur un terrain ou en demandant de l’aide à un touareg. Les cartes sont achetées directement avec les scores des dés et celles-ci offrent des points de victoire ainsi que des pouvoirs (par exemple l’obtention d’un dé de couleur). En demandant l’aide des touaregs vous piocher au hasards dans la pile l’une de leurs tuiles. Celles-ci s’avèrent très utile même si elles dépendant pas mal du facteur hasard. Et finalement pour obtenir de nouvelles terres (conquises par les explorateurs) vous devrez être majoritaire sur le territoire en fin de manche. Ces cartes vous permettent également de scorer des points de victoire.



Votre clan compte sur vous !

Bref vous l’avez compris Kero est vraiment un excellent jeu à jouer à deux. Nerveux, compétitif, stratégique, immersif et explosif ! Il propose une vraie mécanique intéressante de stop ou encore et de très nombreuses possibilités de stratégies. Faites les bons choix, gérer l’urgence du sablier, espérez avoir la main chanceuse mais surtout sachez vous arrêter à temps ! La survie de votre clan dépend de vous !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *