J+ 1 an [ on reprend les travaux ]

Coucou tout le monde ! J’espère que vous profitez de ce magnifique climat tropical (pluie, grêlon, orages et canicule) que nous offre la Belgique. Aujourd’hui j’avais envie de vous parler un peu de ce qui est notre quotidien depuis plus d’une semaine déjà : les travaux, la poussière, les cartons, le bruit et la fatigue. Pour ceux qui ne le saurait pas déjà nous sommes les heureux propriétaires d’une très grande maison complètement en travaux depuis près d’un an. Nous avions très envie d’avoir un chez nous, à nous, où Tom pourrait avoir une grande chambre et de la place pour jouer et où nos boulets auraient un jardin pour courir. En plus de tout ça nous avons aussi la chance d’avoir une partie de la maison un peu différente de celles qu’on trouve habituellement dans les autres foyers, nous avons un atelier (qui deviendra notre espace professionnel – studio photo et table de discussions).

Une grande maison ça veut dire plein de place mais aussi plein de travaux. L’été passé nous avions attaqué par un grand nettoyage et la démolition de tout ce qui ne nous plaisait pas dans notre nouveau chez nous (les faux plafonds, le papier peint, le tapis etc). Nous avons privilégié les chambres et le dressing en refaisant le plafonnage et en rénovant complètement le plancher abîmé par la colle du tapis. Ce n’est pas encore parfait mais c’est déjà mille fois mieux qu’avant. Il faut dire que sauver un plancher ça prends énormément de temps (et d’huile de coude.. ou de bras.. au final c’est un peu ça). Bref une fois l’été passé, le portefeuille mis à nu et le courage épuisé nous avons fait une « pause » dans les travaux. On aura quand même fait deux trois petites choses dans la maison pendant l’hiver mais l’été étant de retour, on reprend notre courage à deux mains et on se replonge pour quelques semaines dans l’ambiance « chantier ».

Nous voila donc en travaux. Comme pour tout le monde il nous a fallut faire de choix, parce que non nous n’avons aucun lien de famille avec Mr Rothschild. On aurait aimé pouvoir aménager l’Atelier (chauffage / électricité / un peu de plafonnage et beaucoup d’isolant) mais malheureusement ce n’était pas compatible avec le budget du salon / salle à manger.  Comme on a envie de faire bien les choses pour ne pas avoir de regrets ou avoir à refaire ou défaire des choses plus tard, on a opté pour un salon sans trop de compromis (niveau électricité). Et puis on s’occupera de l’Atelier dès que possible.

 

 

# Installation du campement

Cette semaine mon chéri a donc énormément travaillé (non non je ne glandais pas, j’avais juste moi aussi mon boulot à faire). Aidés par nos merveilleux amis, on a vidé notre lieu de vie pour migré dans la plus petite pièce de notre maison (non pas les WC) mais la « future cuisine » pour y installer notre campement provisoire mais confortable. 9m² à partagé avec un enfant de deux ans, deux boulets et un furet c’est pas évident évident. Pixel ne semble pas trop dérangé par tout ça, mais il est clair que ça serait bien plus simple si le temps était avec nous (pouvoir vivre la journée dehors serait plus simple).

collage01

023

# Démolition des plafonds

C’est parti pour la poussière et les efforts physiques, la première chose à faire a été de démolir les plafonds pour avoir accès au gîtage. Notre maison est plutôt une très vieille bicoque (bien que très soigneusement entretenue elle a quand même vécu).  Lorsque nous avons traité les planchers de l’étage nous avions pu constater que le bois avait été pas mal grignoté à certains endroits. Le soucis étant donc que le sol avait tendance à ne plus être aussi stable qu’on l’aurait voulu, et ce n’est jamais bon de laissé ça ainsi. On a donc décidé de traiter le gîtage avec du produits xylophage et de consolider la charpente. Travail titanesque, heureusement que mon amoureux est un surhomme. Nous espérions pouvoir garder les ornements du plafond mais c’était juste pas possible, on en refera d’autres plus tard. Une fois le plâtre et les petits bouts de bois tombés Charlie a tout déblayé et vidé, oui mon chéri c’est le meilleur.

022

024

# Chem cheminée..

Lorsque les anciens propriétaires ont décidés de mettre une fenêtre dans la salle à manger ils ont scellés le restant de cheminée (avec du béton). Lorsque l’ancien faux plafond était en place ça ne se voyait pas mais comme on a augmenté la hauteur des futurs plafonds c’est désormais dans le chemin. Bref il a fallut démolir le socle existant pour le remonter au niveau désiré. Moins de complications que prévu puisque elle est auto-portante.

026

# En vers et contre tous

Je pense que ça aura été la pire partie des travaux pour Charlie, peindre du produit xylophage sur un plafond de 4 mètres de haut c’est juste l’horreur. Entre la position (le bras en l’air), le manque d’air, la chaleur et cette odeur qui rends fou… je ne sais pas comment il fait pour tout faire en une journée, encore bravo mon coeur. En principe on aurait du mettre une deuxième couche mais vu le prix du produit et le manque de temps, on se contentera d’une seule, sachant que nous n’avons pas trouvé de petits habitants, seulement des restes de leur gueuleton.

027

# Et on consolide le tout…

Voila donc la dernière étape avant le début du plafonnage, comme on dit « last but not least ». La tache s’annonçait monumentale et moi avec ma force de pigeon je n’allais pas être d’une grande aide. Mais comme toujours on a pu compter sur nos merveilleux amis, je ne sais vraiment pas ce qu’on ferait sans eux, encore mille mercis remplis d’amour ! Max a donc passé la journée à aider Charlie a installer le soutien pour la charpente. A l’heure où je vous écris, mon courageux chéri est toujours occupé et j’ai peur qu’il y passe la nuit.

028

La suite au prochain épisode  …


 

One thought on “J+ 1 an [ on reprend les travaux ]

  • Reply No 27 juillet 2014 at 10 h 57 min

    J’ avais loupé cet article ! Je dirais juste BRAVO, WOUAW, MAGNIFIQUE, vous êtes des pros :) . Courage pour la suite, et encore merci Amande pour ce partage :) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *