Little town, petit mais costaud !

“Oh encore un nouveau jeu de ressources, de pose d’ouvriers et de placement… Bon ma ludothèque en compte déjà tellement… Je vais passer mon tour.” Voila ce que je me suis dis en voyant pour la première fois Little Town. Et puis en ludiste curieuse que je suis, j’ai cherché à en savoir un peu plus sur ce petit nouveau signé Iello. Les avis récoltés étaient tous unanimes : pas innovant par la mécanique ou le thème mais vraiment frais et très malin. Pour une fois, un jeu de ressources ne nécessitant pas d’engloutir des tonnes de points de règles au travers de longues pages d’explications. Bref, un jeu de gestion fort en stratégie, parfait pour initier les jeunes ludistes ou même régaler les plus avertis. Etant fan des jeux de gestion mais souvent découragée par la longue lecture de règles, c’est un jeu parfait pour moi ! A mon tour de vous donner mon avis sur ce jeu petit mais costaud !

Une petite ville à partager

Le pitch est assez classique : vous allez devoir construire une ville dans une jolie vallée riche en ressources. Il vous faudra placer vos ouvriers aux meilleurs endroits pour récolter le plus de ressources et pouvoir ensuite construire des bâtiments. Ces derniers vous rapporteront des points de victoire ainsi que des effets durant la partie. Mais attention toutefois à ne pas oublier de remplir le garde manger de poisson et de blé, car laisser un ouvrier sur sa faim pourrait vous coûter très cher !

Contrairement à certains jeux de développement, ici tous les joueurs se partagent le même espace de construction. Pas question de jouer chacun dans son coin et de développer pénard son petit village, vous allez devoir composer avec les décisions des autres et jouer des coudes pour avoir les meilleures places.

Comme je vous le disais, le jeu est épuré (on parle pas ici d’un Caylus ou d’un Piliers de la terre). Les règles se lisent en moins de 10 minutes et s’expliquent très facilement. Chacun à son tour, les joueurs auront le choix entre deux actions : récolter ou bâtir.

On récolte ce que l’on sème

Pour pouvoir construire de nouveaux bâtiments, il va falloir accumuler des ressources. Dans la vallée, vous pourrez retrouver 3 différentes ressources (du bois, de la pierre, du poisson), le blé quant à lui devra être semé. Certaines de vos ressources vous serviront pour bâtir tandis que d’autres seront nécessaires pour nourrir vos ouvriers. Pour récolter des ressources, il faut placer un ouvrier sur une case vide du plateau de jeu. L’ouvrier pourra récupérer les ressources disponibles sur les 8 cases qui l’entourent (orthogonalement et diagonalement).

En plus de celles-ci, l’ouvrier pourra aussi activer l’effet d’un bâtiment (si celui-ci se trouve sur l’une des 8 cases). S’il s’agit de l’un de ses bâtiments, le joueur pourra utiliser son effet gratuitement. Par contre, si le bâtiment appartient à un autre joueur, il lui faudra payer la taxe d’une pièce pour pouvoir en bénéficier.

Construire des bâtiments

Pour gagner des points de victoire, vous allez devoir construire des bâtiments ( il est également possible de marquer des points de victoire en réalisant vos objectifs personnels). Pour cela, il vous suffira de placer l’un de vos ouvriers au marché et de payer le coût d’une des tuiles disponibles pour la construire. Vous pourrez placer cette tuile sur n’importe quelle tuile vide du plateau de jeu. Pour pouvoir identifier les constructions de chacun, il vous suffira de placer dans le coin supérieur de la tuile un de vos marqueurs construction. Vous pourrez ainsi construire autant de bâtiments que vous disposez de marqueurs personnels.

Les joueurs placent alors à tour de rôle leurs ouvriers (dans la vallée ou au marché) jusqu’à ce que tous les pions aient été utilisés. On procède alors à la fin de manche. On récupère tous les ouvriers posés et on procède au calcul de nourriture (chaque ouvrier coûte une ressource de blé ou poisson). Si vous ne pouvez pas nourrir vos ouvriers, cela vous coûtera des points de victoire. La partie dure 4 manches.

Little great game

Vous l’aurez compris, sous ses airs bonhommes, Little Town a gardé tous les ingrédients d’un bon jeu de gestion sans le superflu de règles à rallonges et de milliers de contraintes. Il est facile à prendre en main ainsi qu’à installer et permet de vrais choix stratégiques. Le matériel de jeu est simple mais joli et ses illustrations en font vraiment un parfait premier jeu famille de développement. Le plateau de jeu est recto-verso pour varier les plaisirs et des tuiles plus complexes sont également disponibles dans la boîte de jeu.

One thought on “Little town, petit mais costaud !

  • Reply Buchet 5 novembre 2019 at 11 h 50 min

    a decouvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *