Menu special Halloween

Pour fêter comme il se doit la fête la plus effrayante de l’année, je vous ai concocté un petit menu ludique « spécial Halloween« . A la base, je ne suis pas très fan des jeux de monstres, vampires et d’ambiance apocalyptique et j’ai longtemps hésité à vous proposer cet article. Et puis, en y regardant un peu plus attentivement, j’ai trouvé quelques jeux parfaits pour une soirée ludique entre pot(irons). J’espère que ce nouveau format d’article vous plaira car j’ai bien envie de vous proposer d’autres menus au fil de l’année. Préparez vos déguisements, faites le plein de sucreries et potions en tout genre, plongez la pièce dans la pénombre et mettez la musique d’ambiance et c’est parti !


MISE EN BOUCHE


Histoires noires et ses énigmes en apéritif

Black stories, c’est un jeu que j’ai découvert il y a de nombreuses années et qui pourtant ressort encore fréquemment de la ludothèque. Un petit jeu de 50 cartes lugubres et mystérieuses dont vous devrez percez le secret. A vous les élucubrations sinistres, les hypothèses macabres et les questions étranges… Ayez l’esprit tordu mais l’analyse fine et vous comprendrez le fin mot de l’histoire !

Quand on joue à Black Stories c’est un peu comme quand on va lire les synopsis alléchants écrits à l’arrière des bons romans. Ca donne envie de savoir ce qu’il s’est passé. Pour le savoir, il faudra juste poser des questions. Le principe du jeu est très simple : un des joueurs prendra le rôle du maître du jeu, il sera le seul à connaître les faits (indiqué au verso de la carte). Les autres joueurs devront se contenter de l’intitulé de la carte et de l’illustration. Le but est simple : reconstituer l’histoire en posant de judicieuses questions. Mais attention car le maître du jeu ne pourra y répondre que par « oui » ou « non ». Attendez-vous donc à être souvent face à l’extrêmement énervante réponse « reformule ta question ».

Vous allez donc devoir réfléchir autrement, envisager toutes les possibilités, tester des hypothèses improbables, réorganiser et synthétiser les réponses. C’est un jeu collaboratif qui peut se jouer aussi bien à deux qu’à quinze ! Avec son petit format, il s’emporte partout pour pouvoir être joué n’importe où (en voiture, à la plage, dans une salle d’attente, au bord de la piscine…).

Dans la boîte, on peut découvrir 50 énigmes différentes toutes tournant autour de la mort et d’histoires noires. En fonction de l’équipe de joueurs et de la carte, la partie peut durer 10 minutes ou une heure.. autant vous dire qu’il y a déjà de quoi animer de longs trajets. Et au fil des années, la gamme s’est considérablement agrandie en proposant de nombreuses extensions à thèmes telles que : science fiction, autour du monde, histoires vraies, sexe et crime, cinéma, mort de rire etc. A la maison, on en compte déjà quelques unes dans la ludothèque. Et comme on a des mémoires de poisson, il nous suffit d’attendre quelques années pour pouvoir y rejouer à nouveau !

Vous l’avez compris, Black Stories, c’est un petit jeu qui plaira aux amateurs de devinettes mais qui ne conviendra qu’à un public adulte (et n’ayant pas de soucis avec l’ambiance un peu sombre). C’est un peu (beaucoup) tordu, c’est drôle, c’est dingue et c’est totalement décalé ! Le jeu existe également en version enfant (dès 8 ans) avec des histoires beaucoup plus légères mais aussi intrigantes. Nous ne l’avons pas encore testé mais il figurera certainement sur la liste à Saint Nicolas cette année !

Alors, on se laisse prendre au jeu, on s’arrache les cheveux, on veut comprendre, ça nous énerve, on fait chauffer les méninges et hop ambiance garantie !


ENTRÉE


Mousse de Paranormal et son espuma de détective

Paranormal Detectives est la grande nouveauté proposée par Lucky Duck Games (qui compte également Chronicles of Crimes et la Forêt des frères Grimm). Les visuels sont canons (oh mais c’est Whoopi Goldberg !) et comme toujours, le matériel de jeu est top. Ici, on ne revisitera pas les chansons de Sister Act (oh dommage) mais bien l’esprit du film Ghost. Non ne cherchez pas, il n’y a pas de tour à potier dans la boîte. Comme dans toute bonne soirée d’Halloween, il faut une petite touche de paranormal, vous allez entrer en contact avec un fantôme fraîchement refroidi. Celui-ci a besoin de justice et de faire connaître son histoire (ou plutôt sa mort). Et pour y arriver, tous les moyens sont bons : cartes de tarot, mime, dessin sur le dos, planche magique, etc,…

Le principe du jeu est tout simple et rassemble les ingrédients de trois autres jeux. Black stories pour les questions au mort qui détient seul les réponses et la déduction, Creativity pour la part animation, mime, dessin etc, et Mystérium pour l’ambiance. Et à bien y réfléchir, on y trouve aussi du Concept avec les curseurs fantomatiques ! Bref, un jeu vraiment complet qui promet un juste rendez-vous entre l’ambiance et l’enquête.

On se lance dans une vraie séance de spiritisme très animée avec énormément de rire, de déduction, de créativité et un peu de prise de tête. Pas toujours facile de communiquer entre les deux mondes.


PLAT PRINCIPAL


Un pavé de Mysterium et ses petits légumes d’antan

En plat principal, je vous propose une petite visite du manoir hanté de Mysterium pour une impressionnante séance de spiritisme. Afin de faire découvrir à chaque joueur un lieu, une personne et un objet, le fantôme devra communiquer à travers des images (exactement comme Dixit). Dans cet étrange cluedo occulte, il vous faudra allier vos forces pour emporter la partie car tout le monde perd ou gagne ensemble (contrairement à Paranormal détectives). Espérons que vous serez assez réceptifs aux visions envoyées par le fantôme afin de percer le secret de sa triste mort au fil des phases de jeu. Le matériel de jeu est incroyable et, avec une petite ambiance sonore et lumineuse, on s’y croirait presque ! Les amateurs de jeu à la Dixit vont adorer !

Esprit, esprit es tu là ? Essayez de comprendre les étranges visions qui vous parviennent afin de percer le secret de la mort du fantôme qui hante le manoir. Ensemble vous serez plus fort… ou pas !


DESSERTS


Farandole du village de Thiercelieux

Dois je vraiment vous présenter ce jeu ? Tout le monde connaît les loups garous de Thiercelieux ! C’est le jeu que j’ai certainement le plus joué étant ado (parfois au grand désespoir des copains qui n’en pouvait plus). Jeu de rôle, de bluff, de déduction, de baratin… C’est LE jeu idéal quand on est un grand groupe de copains. Ce mini jeu de rôle vous plongera au coeur du village de Thiercelieux. Selon la carte de votre personnage, vous serez dans le camps des braves villageois ou dans celui des terrifiants loups-garous. Certains personnages disposent de pouvoirs spéciaux tels que la Sorcière, la Voyante, le Chasseur, Cupidon ou la Petite fille.

Le jeu nécessite un Maître du jeu qui animera le jeu avec les alternances des périodes de jour (discussion entre les joueurs) et de nuit (où tous les joueurs garderont les yeux fermés tandis que certains personnages devront faire des choix). Et puis, c’est parti pour de longs débats : « je suis sure que c’est lui », « je l’ai entendu bouger pendant la nuit », « Il se défend un peu trop, c’est louche »,… Bref, Loups-Garous, c’est le jeu génial à jouer à Halloween (mais il faut être au moins 7 participants pour constituer un village). Pour corser un peu les parties il existe plusieurs variantes et extensions tels que Nouvelle lune ou Le village.

Qui a peur du Grand loup-garou ? C’est pas nous ! c’est pas nous ! A vous de faire preuve de discrétion, de ruse et de retournement de cerveaux… et peut-être que vous serez le clan gagnant du village de Thiercelieux.


Digestif retro de Greenville

Vous êtes plutôt amateurs d’histoires qui font peur ? Et bien voici Greenville 1989. Retour dans les années 80, vous voilà pris au piège dans une ville qui se transforme lentement en film d’horreur. Vous faites partie d’un groupe d’ados et tentez de vous retrouver dans ce monde qui ne tourne plus rond. Des scènes étranges se déroulent devant vos yeux, à vous de les décrire et de tenter de continuer la progression. Chacun à son tour, les joueurs devront poursuivre l’histoire en attribuant secrètement les cartes proposées. Les joueurs devront ensuite se concerter pour retrouver les bonnes cartes.

On y retrouve un peu l’esprit de Dixit avec de la communication imagée tout en ayant un aspect beaucoup plus narratif. Il y a une bonne part de psychologie puisqu’il faudra se mettre à la place des autres pour deviner leurs choix et leur manière de penser. C’est un jeu que j’adore, facile à expliquer, très immersif et avec des illustrations sublimes. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à parcourir l’article dédié.

Je suis dans un endroit effrayant, je crois qu’il y a un homme qui me regarde mais il n’est pas tout à fait humain. La lumière est rouge et j’espère que ce n’est pas du sang qui coule le long du mur… il faut que je sorte de là… j’espère trouver une porte pour sortir. Mais quel sera la suite de l’histoire ?


MENU ENFANTS


Macaroni de Zombie pour les kidz

Halloween, c’est aussi pour les kidz ! Et justement, l’un de mes jeux enfants préférés est totalement dans le thème. Il s’agit bien sûr de Zombie kidz. Quoi des zombies pour les enfants ? C’est pas un peu trop effrayant ? Bien sûr que non ! Les professeurs de l’école se sont transformés en zombie. Equipés de leur skateboard, vélo, sabre laser et pistolet à eau, les enfants vont devoir fermer toutes les portes de l’école avant que les zombies ne s’enfuient. Le jeu évolue au fil des parties (avec un livret de progression et de challenges). Comme les jeux « legacy », de nouvelles spécificités entrent en jeux et le rendent de plus en plus complexe. On devient vite accro et impatients de décrocher de nouvelles améliorations. C’est pour moi le meilleur jeu enfant qui soit, qui plait autant aux petits qu’aux parents. Il paraît qu’un zombie teenz est en préparation, on est déjà impatients ! Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur l’article détaillé !

Sauvez l’école à coup de high five en évitant une invasion totale des zombies-profs et remplissez votre guide de chasseur de zombies de multiples trophées. Attention, jeu à haute dépendance ludique !


Chasse aux monstres et ses frites croquantes

Et pour les tout petits, y a-t-il quelque chose aussi ? Parce qu’eux, ils ont déjà peur des monstres qu’ils ne voient pas. Alors en rajouter de nouveaux, c’est mettre la quiétude de nos nuits en péril… Et bien justement, voici « La chasse aux monstres » proposé par les merveilleux Scorpion masqué. Un jeu tout mignon où les enfants devront effrayer les monstres cachés sous le lit avec leurs jouets (et oui chacun ses phobies). Les monstres (plus craquants les uns que les autres) seront remis dans l’armoire dès que l’enfant aura trouvé (via un système de memory) la tuile jouet correspondante. Mais attention aux erreurs qui pourraient faire grandir le monstre des cauchemars. Un jeu extra mignon, tout simple et qui aide à vaincre les petites terreurs du soir. L’article en détail c’est par .

Au placard les cauchemars ! Avec une bonne mémoire, retrouve les jouets totem qui effrayeront les petits monstres cachés sous ton lit. A toi une bonne nuit de sommeil sur tes deux oreilles !


J’espère que le menu vous aura mis en appétit ! Et vous, quels sont vos jeux d’Halloween préférés ? N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec vos envies pour le prochain menu ludique, le chef en prendra note !

One thought on “Menu special Halloween

  • Reply Plou 5 novembre 2019 at 14 h 52 min

    Mystérium, j’accroche vraiment vraiment pas. Les quelques parties faites étaient beaucoup trop faciles !
    Mes jeux d’Halloween c’est Zombicide et Hit Z Road.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *