Le musée Hergé et les aventures de Tintin [ LLN ]

Bonjour tout le monde !  Comment ça va aujourd’hui ?  Certains ne le savent peut-être pas mais je suis belge, et fière de l’être.  Et je suis assez gênée de réaliser que je ne vous ai jusqu’alors que trop peu présenter mon pays.  Il y a pourtant de superbes villes et d’incroyables monuments qui méritent d’être visités.  Du coup, j’entame mon petit pèlerinage en commençant par un personnage emblématique : le célèbre reporter Tintin.  Fan inconditionnelle depuis mon plus jeune âge, c’est désormais au tour de mes Pixels de suivre les aventures de ce jeune journaliste à la houppette.  A seulement 21 mois, Little L est déjà accro et réclame son “kinkin” tous les jours.  C’était donc inévitable d’aller faire un petit tour au musée Hergé installé à Louvain-la-Neuve.  Et comme dimanche était une journée de gratuité pour la plupart des musées dont celui-ci, nous en avons profité !  Je vous propose donc une petite visite guidée en compagnie de nos trois Pixels.

Hergé

Georges Rémi, alias Hergé, est l’un des plus grand artiste belge du 20e siècle.  Curieux, créatif et féru d’informations, c’était un véritable précurseur.  Tout le monde le connaît comme étant le papa de Tintin, mais il était bien plus que ça.  Un perfectionniste bourré de talents qui a créé de nombreuses oeuvres en tout genre.  Certains disaient de lui qu’il alliait parfaitement “L’art du dessin et la science de la narration”.  Quand on voit les ébauches de son travail et les nombreuses réflexions et améliorations qu’il apportait, on comprend pourquoi tout dans Tintin était mémorable.

“Hergé, c’est bien plus que Tintin”



Les aventures de Tintin

Tintin, c’est une houppette, une collection de BD et de dessin animés, des dizaines d’aventures à travers les quatre coins du monde, des récits palpitants et des personnages haut en couleurs.  Avec des allures de chef scout, ce jeune reporter a plus d’un tour dans son sac.  Voyageur, intrépide, courageux et luttant farouchement contre les méchants.  Il est d’un tempérament calme et rusé.  Avec son esprit analytique et son grand coeur, il est capable d’élucider tous les mystères.

Jamais sans son fidèle acolyte, un fox terrier blanc du nom de Milou. Tintin accorde énormément d’importance à l’amitié.  Pour aider un ami, il est prêt à tout.  Ainsi, on retrouve souvent à ses côtés le Capitaine Haddok, Dupont et Dupond, le professeur Tournesol et bien d’autres.  Aviez-vous d’ailleurs remarqué qu’on ne voit presque jamais de personnages féminins ?  Il n’y a jamais d’histoires de coeur ou de famille.  La majorité de l’intrigue se déroule autour des valeurs de l’amitié, de l’honneur et du bien.  Tintin est vraiment le héros des temps modernes, celui qui prend parti et qui ne recule devant rien.  C’est sans doute pourquoi Charles de Gaulle a dit de Tintin qu’il était son seul rival international.

“des récits palpitants, lignes claires et thèmes universels”

Dans sa première histoire, Tintin dénonçait le système soviétique.  Il a ensuite combattu la mafia américaine, prôner la beauté des peuples tibétains, défendu les peuples opprimés en Amérique latine, lutté contre la drogue et a même marché sur la lune 15 ans avant Neil Armstrong !  C’est pour toutes ces raisons que les aventures de Tintin sont intemporelles et universelles. Et qu’elles ont été vendues à plus de 230 millions d’exemplaires à travers le monde (dans plus de 80 langues). Quant au château de Moulinsart, il est inspiré de celui de Cheverny sans la Loire française.  Voila, maintenant vous savez tout !


Le Musée Hergé

26 rue du Labrador.  Cette adresse vous semble familière ?  C’est sans doute car c’est celle de l’appartement de Tintin.  Et bien, c’est désormais à cette même adresse que se trouve le Musée.  Ouvert en 2009, cet incroyable bâtiment aux volumes et couleurs intéressants semble être sur le point de prendre le large.  Une construction audacieuse où se succèdent de nombreux espaces reliés par des passerelles et escaliers.  Une vraie sensation d’espace et un dynamise lié aux hauteurs et couleurs.  On a l’impression de partir à l’aventure et comme dans les voyages de Tintin de passer d’un décor à un autre.

“Mille milliards de mille sabords”

L’incroyable collection des oeuvres d’Hergé est répartie à travers 8 salles d’expositions permanentes, une salle d’exposition temporaire, une muséographie et une reconstitution de son atelier de création.  Vous pourrez également y trouver un magasin (caverne d’Ali baba pour tous les fans de Tintin) ainsi qu’un café – restaurant “le petit vingtième” (en référence au quotidien “Vingtième siècle” qui fut le premier à publier les aventures de Tintin en 1929).

Nous avons profité de l’entrée gratuite au musée le premier dimanche du mois pour plonger dans l’univers d’Hergé et en apprendre un peu plus sur ses oeuvres.  Parce que n’oublions pas que ce n’est pas le musée de Tintin mais celui d’Hergé. Le temps de visite conseillé est d’environs 2 heures.  Avec nos trois lascars un peu trop jeunes pour profiter vraiment d’une visite au musée, on s’est surtout imprégné de l’univers du lieu.  Little L était comme un fou et n’a cessé de crier Tintin à travers toutes les pièces du musée, comme une vraie groupie lors d’un concert de sa rockstar adorée.


Nous avons vraiment passé un joli moment en famille, il faut dire que nos lardons sont terriblement fans de tout ce qui tourne autour de Tintin.  Et même si le musée manque d’interactivité (c’est dommage), il n’en est pas moins très agréable à visiter.  Si comme nous, vous pensez y aller avec vos enfants et craignez de ne pas pouvoir vraiment prendre le temps d’en profiter, optez pour une journée “entrée gratuite” au musée (tous les premiers dimanche de chaque mois).

Après la visite, il y a un petit restaurant sur place qui nous faisait vraiment de l’oeil.  Les parfums venant de la cuisine et le cadre nous donnent envie d’y retourner (mais sans les enfants cette fois).  Et pour terminer, nous avons adopté deux Milou et une petite figurine de Tintin en Amérique à la boutique.  Les prix sont assez chers mais quand on aime Tintin, c’est difficile de ne pas craquer.



Et vous Tintin vous aimez  ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *