My little jungle // Plantes d’intérieur

Hello tout le monde !  J’espère que vous allez bien ?  En ce moment je suis un peu sur tous les fronts.  Je pensais qu’avec la fin de la saison des mariages et le début de l’automne j’allais pouvoir souffler… c’était tout à fait illusoire.  Bon ok j’avoue c’est ma faute après tout…  Qu’est ce qu’il m’a prit de me lancer dans de nouveaux travaux alors que j’aurai pu prendre du temps pour moi, pour souffler et me reposer… Bref vous l’avez compris en ce moment j’ai un peu troqué mon appareil photo pour la ponceuse et mon pantalon d’intérieur de blogueuse pour ma salopette d’ouvrière.  Cela doit venir de mon côté écureuil, le besoin de confortabiliser ma maison avant l’hiver.  Je vais donc vous parler un peu plus de travaux, de déco et de DIY dans les prochaines semaines.  J’espère que ça vous plaira.

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous parler un peu de ma petite jungle.  Parce que oui notre salon ressemble de plus en plus à une petite forêt tropicale.  Véritable phénomène de mode, la “green touch” est partout.  Les plantes qui étaient autre fois un peu oubliée ou redoutée par faute de capacité à les garder vivante sont devenue un élément de décoration à part entière.  A la recherche du bien être, d’un intérieur zen et cosy, vous avez certainement vous aussi succombé à l’esprit botanique.  Facile à entretenir, peu coûteuse, robuste, esthétique et tendance.  Même si vous n’avez jamais eu la main verte vous serez désormais à même de les adopter, de les soigner et même de les collectionner.  A tel point que rapidement votre salon sera orner de différentes espèces de toute taille, de toute forme et de toute origine.  Et puis le petit plus non négligeable c’est qu’elles sont également utiles et purifieront l’air de votre salon.  Si vous aussi vous désirez adopter une petite ou grande plante mais que vous ne savez pas du tout laquelle choisir voici un petit tour de notre collection


La petite chouchoute : Pilea peperomioides

Très design, cette plante aux allures de nénuphars est un vrai “must have” si vous vous lancez dans la tendance végétale.  De petites feuilles rondes et épaisses perchées sur de longues tiges fines.  Venue de Chine cette “plante à monnaie” ou “plante du missionnaire” est très facile à entetenir.  Elle se bouture très bien, elle aime le soleil tant qu’elle n’est pas trop exposée et donnera une touche vintage élégante à votre intérieur.  Elle doit être arrosée deux fois par semaine bien que ses racines ne peuvent rester dans de l’eau stagnante.  Elle élimine les mauvaises odeurs paraît il et purifie l’air.   La légende dit que si vous enterrez une pièce de monnaie au pied de cette plante elle attirera vers votre foyer la prospérité.


L’étrange Monstera deliciosa

Son feuillage unique facilement reconnaissable, des immenses feuilles qui semblent avoir été découpées.  Ce qui est certain c’est qu’elle attire tous les regards et deviendra rapidement un véritable phénomène tropical dans votre intérieur.  Ces lianes pouvant monter jusque 20 mètres (en pleine terre) viennent du Mexique et du Panama.  Vivace et grimpante cette plante aura uniquement besoin d’une bonne dose de lumière et d’humidité.  En Chine elle représente la vénération des personnes âgées.


Le piquant Cactus

Je vous présente Enrico (qui a du picot), notre cactus géant.  J’en rêvais… et il trône fièrement dans le salon.  Plus de 2500 espèces proposent des variations de couleurs, de tailles et de formes.  Pas besoin d’un entretien quotidien, une bonne dose de lumière et peu d’arrosage.  J’avoue que je pense déjà à lui acheter un petit frère.


L’exotique Areca (chrisalidocarpus)

Depuis que le parc des jumeaux a été démonté nous avons un espace inoccupé dans le salon (dans le coin entre les fauteuils).  Je voulais y mettre en grande plante mais souvent la taille est proportionnelle au prix.  Ainsi nous avons trouvé ce joli palmier d’intérieur. Très graphique et facile d’entretien il nécessitera néanmoins d’être régulièrement humidifié (surtout si il est à proximité d’un radiateur).


Le sympathique bananier Musa

Qui ne craque pas devant ce véritable emblème tropical ?  Cette plante a croissance très rapide n’est pas un arbre bien qu’elle puisse atteindre 7 mètres de haut (en pleine terre).  L’une des cultures les plus anciennes du monde est originaire d’Asie de Sud Est et d’Australie.  Ses grandes feuilles fines se développent en son centre et se déploient petit à petit jusqu’à former une sorte de tronc.  J’aime son vert intense et découvrir ses feuilles se déployer jour après jour.  Elle purifie l’atmosphère a des propriétés apaisantes et diminue ainsi la sensation d’angoisse.


La bienfaisante Aloe Vera

Bon je pense qu’on pourrait faire un article complet et même un livre dédié à cette plante aux milles vertus.  Elle est célèbre aussi bien dans le domaine médical que cosmétique mais elle est également très décorative et pas très exigeante.  Voila une plante réputée indestructible, bon pour ma part j’ai quand même quelques doutes sachant que celle que j’avais rapporté de Lanzarote n’a jamais réussi à s’enraciner.  Un arrosage hebdomadaire, une bonne lumière (sans qu’elle ne soit directe) et elle devrait perdurer pendant plusieurs générations.  C’est pourquoi on dit d’elle que c’est la plante de l’immortalité.


L’envoûtante Calathéa

Certainement l’une de mes préférées et les deux premières que j’ai acheté.  Toutes différentes elles varient en couleurs, en formes et en tailles mais leur feuillage est toujours unique et très esthétique.  En provenance d’Amérique du Sud elle aura besoin de beaucoup d’humidité surtout si elle est près d’un radiateur.  Lignée, mouchetée, tachetée, verte, rouge, à feuille longues ou rondes… Il en existe de très nombreuses espèces.


La célèbre Succulente

Et on termine avec la très célèbre succulente que l’on voit désormais partout.  J’ai totalement craqué sur celle ci trouvée chez IKEA.  Le plus compliqué reste d’éviter qu’elle ne monte (sachant qu’elle s’oriente toujours vers le soleil évitez de l’exposer à une source).  Elles sont faciles à entretenir et décorent parfaitement un intérieur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *