New York Day 3 : Midtown

” Tu dors ?” … ” Non… il est quelle heure ?” … ” 5 heures … mmmm…. vive le jet lag !”.   Voila comment la journée à commencée (nous voila plus matinale que le soleil), bien qu’on se soit quand même forcée un peu à rester au lit jusque 7h30.  Le Jet lag c’est cool… (ou pas) on pique du nez à 19h et on se reveille à l’aube, vive les vacances : )  Bref on était au taquet pour que la journée démarre tôt.  On s’équipe de nos écharpes, de nos grosses vestes et c’est parti !  On fait avant tout le plein d’énergie au Starbucks (je pense que ça va devenir notre petit rituel) avec un café pour mamie et un cookie pour moi.

On passe par le Rockefeller et on remonte ensuite la 6e avenue (of the americas) bordée de nombreux hôtels et cafés pour arriver à l’entrée de Central Park.  Vu le temps maussade et le ciel tout gris au dessus de nos têtes on a décidé de garder la visite complète du parc pour un autre jour.  Aujourd’hui on prend juste le temps d’y faire un petit tour et de dire bonjour aux écureuils et oiseaux.  Hop on retourne dans la jungle de béton.  La cinquième avenue est très chic.  Des enseignes prestigieuses, de la haute couture et des adresses select’.  Ca vaut la peine d’y passer au moins une fois mais ce n’est clairement pas là qu’on fera du shopping (sauf si vous êtes riches comme Rockefeller).  Au plus vous vous éloignerez de Central Pärc au plus marques deviendrons démocratiques.

Sur la cinquième avenue vous ne pourrez pas rater la superbe Cathédrale Saint Patrick (dont je vous avais déjà parlé). C’est la plus grande cathédrale catholique des états unis avec pas moins de 2 400 places !  Avec ses briques claires et son style néogothique, elle fait face au Rockefeller (ce géant symbole de la richesse).  N’hésitez pas à y entrer pour admirer la grandeur du lieu.

En face se trouve la grande statue de bronze d’Atlas portant le monde.  Derrière celle-ci s’articulent les différents bâtiments du Rockefeller plaza.  D’immenses buildings (dont le top of the rock) entourent une place sur laquelle se trouve en hiver une patinoire ou un sapin gigantesque.  On peut y voir des dizaines de drapeaux entourant celle-ci ainsi que des magasins, le studio NBC, le shop Nintendo et le Lego Store.  Entrez dans les bâtiments, tout est décoré dans le style art déco.  Des fresques au plafond, de la dorure un peu partout, des statues et beaucoup d’élégance.

On poursuit ensuite notre ballade sur la cinquième avenue.  Il me faut absolument vous parler d’un magasin hallucinant.  Il prouve à lui seul comme les américains peuvent être… différents de nous.  American Girls est une boutique sur plusieurs étages proposant de jolies poupées ainsi que tout “ce qui pourrait lui être utile”.  Bon, en-soi je n’ai absolument rien contre leurs poupées, que du contraire !  Elles sont plutôt réalistes, sans maquillage ni tralala et existent en de très nombreux modèles pour que chaque petite fille puisse trouver la poupée qui lui ressemble.  Certaines portent des lunettes, d’autres des grains de beauté.  Certaines ont les yeux bleus, d’autres verts.  Elles ont les cheveux lisses ou bouclés et leurs visages sont tous différents.  J’aime qu’elles soient naturelles (à contrario de certaines Barbies ou autres qui font parfois peur).  Leurs cheveux sont extrêmement doux mais le prix quand à lui fait mal : plus de 100 $ pour une poupée (sans aucun accessoire ni vêtements).  Mais ce qui impressionne surtout c’est tout le marketing qu’il y a autour.  La quantité de produits est impressionnante, de quoi rendre n’importe quelle fillette totalement hystérique.  Le must ?  L’espace coiffure pour poupées !  Les petites princesses et leurs courageux parents peuvent venir offrir une pause relooking pour leur poupée toute décoiffée.  Ces petites demoiselles de plastique prennent alors place sur un petit fauteuil miniature et après qu’on leur ai passé une cape (faudrait pas les salir hein), la coiffeuse s’attaque au problème capillaire de celle-ci.  25 $ le brushing ! Et croyez moi, il y a avait file !  Avant que je ne finisse par devenir moi aussi une victime du marketing on décide de sortir.

On active un peu le pas et on arrive devant le grand bâtiment de Grand Central Station, l’une des plus grande gare du monde.  C’est une visite incontournable.  Son hall a déjà été utilisé dans tellement de films et séries.  Le lieu est grandiose : un hall de marbre de 114 mètres de long pour une voûte céleste de 36 mètres de large. Depuis la façade de l’entrée on peut voir l’horloge géante et apercevoir le sommet du Chrysler Building.  A l’intérieur se trouve de nombreux magasin et des petits restos. Si comme moi vous êtes fan de trucs mignons et pas forcément utiles je vous conseille d’aller faire un tour chez P!Q.  Attention c’est truffé de tentations en tout genre !  On a aussi été faire un petit tour dans le magasin/musée juste à côté.  Le grand circuit de train en maquette aurait fait sensation auprès de mon Pixel.

Le Chrysler Building, mon gratte-ciel préféré.  C’est pas le plus grand mais c’est celui qui a le sommet le plus travaillé. Elle est dans le style art déco et représente le luxe et la précision mécanique. Sa flèche en acier poli au diamant brille de mille feux.  Nous sommes ensuite allé nous perdre dans les rues de Murray Hill. Rien de bien extraordinaire à y voir.  Nous y cherchons en vain un salon de tatouage que j’avais repéré sur le net.  On ne l’a pas trouvé, et pourtant des salons de tatouage c’est pas ce qui manque ! Une rue y est totalement dédiée… par contre les façades ne m’ont pas du tout inspirées confiance. J’ai donc décidé de m’abstenir.

Après ce petit détour nous sommes revenus à notre itinéraire avec cette fois un arrêt devant le deuxième plus grand gratte-ciel du quartier, et certainement le plus connu de New York : L’Empire State Building.  Depuis le bout de la rue on le voit scinder les nuages.  On ne résiste pas à l’envie de le mitrailler de photos (il faut dire qu’étant le deuxième plus grand gratte-ciel de Manhattan on ne voit pas grand chose quand on est juste en dessous).  Véritable emblème de la ville, cette tour de 381 mètres propose une vue imprenable sur la ville. Seul bémol ? Etant à son sommet, c’est alors le seul bâtiment que l’on ne peut apercevoir, ce qui est bien dommage.  Elle représente 10 millions de briques, 72 ascenseurs, 1860 marches et 6500 fenêtres !  Elle doit aussi sa notoriété au film “King Kong” sorti dans les salles en 1933 !

 En poursuivant sur la 34e rue on arrive à Herald Square.  Un croisement de routes entouré de très nombreux magasins et centres commerciaux. C’est d’ailleurs là que ce trouve le plus grand magasin des USA : Macy’s.  Nous ce qui nous intéressait était de trouver le Toys R us (nous étions parti en mission recherche du “château des princesses little People” pour Little A).  Et croyez moi, trouver des magasins de jouets à NY c’est devenu compliqué depuis la fermeture définitive du FAO et du grand Toys R us de Time Square.  Après avoir fait Target et deux petits magasins de jouet il ne nous restait plus beaucoup d’espoir. Et de nouveau pas de château… heureusement une gentille vendeuse nous l’a réservé dans le Babies R us de Union Square… Yeah à nous le château de princesses ! Ce n’est qu’après que j’ai pensé à l’idée de le commander simplement sur Amazon et le faire livrer à l’hôtel.  Vous savez ce qu’on dit hein… Quand on a pas la tête on a les jambes =)

Ni une ni deux on saute dans le métro pour aller chercher le tant convoité Château de princesses.  Oui je sais je suis un peu obstinée, mais il faut dire que c’était un peu “le prétexte” pour aller à New York – si si je vous promets  !  Quelques arrêts plus tard et nous voilà à Union Square. Ce grand parc entouré de magasins est vraiment très agréable. C’est un parfait endroit pour y faire du shopping ou flâner un peu.  Petit tour rapide dans le Babies R Us pour aller chercher notre réservation et on se lance en quête d’un endroit sympa pour remplir nos estomacs.  Au coin de la rue se trouve une petite pizzeria qui nous aura sûrement attiré par son odeur.  Ca paye pas vraiment de mine mais mon dieu c’était un vrai régal !  Les pizzas américaines c’est vraiment les meilleures !  Une slice nous a amplement suffit. Un repas rapide, super bon et très économique.

On se pose ensuite pour digérer un peu dans le parc, et en moins de 5 minutes on se fait encercler (et couvrir) de pigeons, moineaux et écureuils.  J’ai un peu l’impression d’être dans un film de Disney !  Si c’est aussi le genre de chose que vous avez envie de vivre je vous conseille d’aller acheter un paquet de noix/noisettes/amandes non grillées et non salées.  Ca se trouve facilement dans n’importe quelle pharamacy (qui sont en réalité plutôt des hypermarchés qu’autre chose).

Nous nous sommes ensuite baladée du côté d’East Village.  Après cette longue journée de marche nous avons décidé de manger à proximité de l’hôtel, pas le courage de refaire des kilomètres.  Et puis pour changer un peu des pizzas on a testé une cuisine dite “méditerranéenne”.  Bon en réalité c’est surtout de la nourriture mi turc- mi grec.  Le cadre est très sobre et joli.  On peut choisir différentes formules (dans un bol, un kebab, un ravier etc) et on compose ensuite l’entièreté de son repas (féculent / légumes / viande / sauce). C’est vraiment délicieux et le personnel est très sympa.  Le ventre repu on part se coucher pour être en forme pour le lendemain.

Ca vous a plu ?  Rendez-vous vendredi prochain pour la suite !

Une petite ballade à Central Park & Harlem.

One thought on “New York Day 3 : Midtown

  • Reply Le blog d'un mec (de tonton Droop) 24 février 2017 at 9 h 25 min

    Je ne m’en lasse pas!!! Tes articles sur NY, je les attends!!!! Et j’en suis fan, moi qui rêve d’y aller…. Et je ne cesserai de le dire mais j’adoooooooooore l’illustration!! Certaines de tes photos sont de vrais bijoux!!! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *