• Rewind 2019

    L’année touche à sa fin et bientôt, retentiront de partout les comptes à rebours. Pour ma part, ce n’est pas vraiment la fête du nouvel an qui m’intéresse (n’étant pas un grande sorteuse), mais plutôt le passage de flambeau d’une période à une autre. C’est une saison qui a toujours eu beaucoup d’importance pour moi, bien plus pour le cap de la nouvelle année que pour Noël, il faut l’avouer.

    C’est le moment où on fait le bilan de tout ce qu’on a vécu et accompli durant les mois précédents. On débriefe des choses qui nous ont portés et de ce qu’on n’a plus envie de supporter. On échange nos souvenirs et on fait la liste de toutes nos envies. L’avenir est au pas de la porte et, à l’image d’un billet de loterie pas encore dévoilé, tout est encore possible. J’aime cette promenade dans le champs des possibles qui ressemble étrangement à une faille temporelle.

    Bref, vous l’aurez compris, je suis une adepte des bonnes résolutions et nouveaux départs. D’ailleurs, après deux années un peu compliquées, j’ai énormément d’attentes et d’envies pour 2020. Mais, avant de plonger dans les mois à venir, c’est important de se souvenir de tout ce qu’a été cette année. C’est en fait devenu une sorte de tradition sur le blog au fil des années. Alors, le doigt appuyé sur la touche rewind, je remonte le temps avec vous sur les grands moments de ces quatre saisons.

    Read More
  • Couleurs de Paris : Attention peinture fraîche !

    Laissez-moi vous dresser le tableau… Nous sommes à Paris, à l’époque la plus belle de son histoire, l’entre-deux siècles. On se perd dans les petites ruelles pentues de Montmartre. On marche jusqu’à la place du marché, rendez-vous des peintres qui figent le temps. Capitale de la mode, ville des lumières ou encore des amoureux… Paris est surtout le berceau de l’art et une source inépuisable d’inspiration.

    Dans le grand Atelier de Bateau-Lavoir, les peintres se partagent l’espace et donne vie à leurs toiles à coups de pinceaux. Ils ont le nez plongé dans leurs palettes. Pour atteindre la notoriété, il faudra transformer les cubes en tubes, améliorez vos outils, mélanger les bonnes couleurs et terminer ses œuvres, le tout avant les autres. Rejoindrez vous les grands noms de l’histoire de l’Art tels que Renoir, Cézanne ou encore Monet ? Alors, faites le plein de peintures car la compétition est lancée !

    Couleurs de Paris est un vrai chef d’oeuvre ludique de programmation, gestion de ressources et placement d’ouvriers. La compétition est pour deux à quatre artistes dès 10 ans. Il s’illustre par son thème et son matériel de jeu mais également par ses règles simples et ses riches possibilités stratégiques.

    Read More
  • Tu te mets combien en belgitude ?

    Quand j’étais enfant, j’adorais les soirées jeux de société que mes parents organisaient avec leurs amis. C’était toujours animé et plein de vie. A la maison, on n’avait pas une grande ludothèque. Je pense d’ailleurs que deux jeux suffisaient à animer toutes les soirées : les gribouillis du Pictionary et les camemberts du Trivial Pursuit.

    Et pourtant, le plaisir de jouer en équipe (souvent les filles contre les garçons) et de trouver LA bonne réponse à une question corsée était toujours au rendez-vous. Avec le temps, j’ai récupéré leur vieux Trivial pursuit (édition génius hum hum) espérant retrouver moi aussi ce plaisir une fois devenue grande.

    Mais il faut avouer que, ne joue pas au Trivial Pursuit qui veux. Les questions sont souvent très trop pointues. A moins de n’avoir raté aucun rendez-vous avec Julien Lepers, vous n’aurez pas réponse à tout.

    Pour ma part, il y a des catégories entières qui sont totalement inaccessibles (comme le sport par exemple). Ce qui peut parfois être frustrant et vous donner une sensation d’inutilité dans l’équipe. Et puis, un jeu qui se joue avec des « camemberts », ça donne un petit côté snob non ?

    Read More
  • 13 jeux de société à moins de 15 euros !

    Dans la grande quête des cadeaux de Noël, il y a un élément qu’il faut prendre en considération : c’est le budget. Car celui qui a lancé le dicton « quand on aime, on ne compte pas » n’avait certainement pas les mêmes moyens que moi. Et quand on se laisse emporter par la magie des fêtes, la frénésie des bonnes intentions et des petites attentions, la note est salée et on mange beaucoup de pâtes le mois suivant. Alors cette année, oubliez la énième paire de chaussettes, le set de savons et la bouteille de vin. Voici ma petite sélection de jeux à moins de 15 euros ! Et croyez moi, un petit prix peut cacher un très grand jeu !

    Read More
  • Poule Poule et joie œuf Noel !

    C’est l’efferv-egg-scence au Festival de Cannes, tout le monde se précipite pour assister à l’avant première du film Poule Poule. Mais dans la salle de projection l’h-oeuf-reux moment, vire doucement à l’omelette… toutes les pellicules du film se sont mélangées… Il va falloir faire vite et aider Waf le chien (le cousin de Paf) à remettre un peu d’ordre dans tout ça. A vous de faire défiler le film et arrêter la bande dès que 5 œufs ont été atteints. Un j-œuf d’enfant non ? Pas si simple… Chaque fois qu’une poule apparaîtra, elle viendra couver un œuf (qui disparaîtra). Si un renard passe par là, il effrayera la poule qui s’enfuira et l’œuf réapparaîtra… Vous me suivez toujours ?

    Et pour mettre un peu de suspense, on rajoute quelques éléments perturbateurs. Oh un canard, il fait quoi encore le canard ? Rien t’occupe pas c’est un figurant, laisse le dans un coin de ta tête ! Et le chien ? Il chasse le renard, c’est ça ? Mais du coup, la poule est couve toujours ? Et l’œuf là dedans ? Bref un casting haut en couleurs qui mettra une sacrée pagaille dans le poulailler.

    Alors prêt ? Action, ça tourne ma poule !

    Read More