• My little Scythe

    Depuis la découverte de l’exceptionnel jeu Zombie Kidz, le 6 ans est devenu une graine de ludiste qui ne demande qu’à pousser. Fini les classiques jeux de mémoire ou de familles, les mécanismes simples et les courses aux lancés de dés. Désormais, notre petit joueur est entré dans la gamme des jeux “famille” (pour la plus grande fierté de sa maman). Bien que l’âge conseillé soit souvent au delà de 8 ans, nous avons cru en ses gènes de gamer et lui avons présenté My Little Scythe. Il faut dire que son univers tout mignon et son sublime matériel de jeu m’avais tapé dans l’oeil depuis sa sortie l’automne dernier. Cette adaptation du célèbre jeu Scythe a été imaginée par un papa gameur et sa fille (à l’origine le jeu devait porter sur l’univers de My little poney). Quel meilleure recette que celle-ci pour obtenir un jeu qui plaira autant aux enfants qu’à leurs parents ? Alors chers Fureteurs, attrapez votre faux et suivez-moi, le Royaume de Pomme nous attend !

    Read More
  • 09-04-19 / La boîte de Pandore

    Vous connaissez cette histoire d’une boîte maudite refermant les pires ténèbres ? Chacun de nous s’est construit sa propre boîte au fil des coups et des années. Pour ma part cela fait bientôt un an que je me bats avec la mienne. Certains démons ne veulent pas y rentrer, et quand je parviens finalement à les enfermer, ils sont tellement puissants qu’avec peu d’effort ils soulèvent facilement le couvercle. C’est alors une lutte constante pour ne pas les laisser nous envahir et protéger tout ce qui l’entoure. Il est 5 heures du matin. Ne pensez pas que j’ai travaillé toute la nuit ou que je sois une habituée des réveils aux aurores. Ma nuit s’est terminée il y a quelques minutes. Ce texte (si il est publié) sera donc totalement décousu et manquera certainement de clarté (n’en voulez pas aux quelques neurones que j’ai réussi à convaincre de m’aider).

    Voila un an que l’expression dormir sur ses deux oreilles est devenue totalement utopique pour moi. Personne n’est à l’abri de voir sa vie entière basculer en un instant, mais quand on l’a vécu on oublie jamais. Il paraît qu’avec le temps les choses s’arrangent et on apprend à faire avec (je reverrai pourtant de faire “sans”). Et si pendant quelques temps j’ai eu l’illusion d’avoir un vrai répis, ce n’était que parce que mes démons économisaient leurs forces pour mieux contre-attaquer. Les jours étaient redevenus plus doux, mes pensées plus lumineuses et un semblant de confiance refaisait même son apparition. Une confiance en lui, en nous et en moi. Cette presque normalité (comme avant le crash) n’est finalement jamais bon signe. La riposte se fait toujours plus puissante (comme un boomerang qu’on se prend en pleine face) et bien entendu mes protections moins préparées. Alors insidieusement les démons préparent leur coup et frappent au milieu de la nuit, quand mon esprit est alors totalement à leur merci.

    Vous avez certainement déjà du faire ce genre de rêve, celui qui est tellement puissant qu’il n’y a plus de frontière avec le réel. Et bien cette nuit, la barrière a volée en éclat et c’est le ventre retourné, les poings serrés et les larmes plein les yeux que je me suis réveillée. J’aurai aimé me dire “ouf ce n’est qu’un cauchemars”, m’enfuir sous la couette, rassurer mon esprit et demander à Morphée un songe beaucoup moins tourmentant. Or ce n’est pas le cas. Ma boîte de Pandore s’est ouverte dans un immense fracas et j’ai ressenti dans chaque parties de mon corps le choc de l’impact subi il y a un an. Mais la douleur n’est pas le pire, les doutes et questions sont bien plus féroces. Et si… Cette angoisse de revivre à nouveau la même souffrance, d’être trahie à nouveau est réellement dévastatrice. Avec elle s’éteint toute envie, toute créativité et pas mal d’objectivité. C’est comme un virus dont on ne peut se soigner bien qu’il finisse parfois par passer (pour mieux revenir). Ce gouffre emporte tout sur son passage et peut importe ce que je fais, il finit toujours par gagner.

    Alors voila, ma thérapie s’articule en quelques mots. Ces idées et émotions que je libère sur mon clavier. Avant, quand je soufrai ou que j’avais peur c’était toujours dans les bras de mon meilleur ami que j’allais me réfugier. Lui seul savait me rassurer et m’apaiser. Mais le bourreau ne peut décidément pas être le sauveur, je dois donc apprendre à survivre par moi même. On dit qu’il faut deux ans pour s’en remettre vraiment (un peu comme un cancer qui serait en rémission). Je n’en suis qu’à la moitié. Et même si je suis terriblement fatiguée et usée, je tente de garder espoir même là, maintenant après ce réveil brutal.


  • Mickey birthday, conseils pour organiser un anniversaire d’enfant


    Happy 3 !

    Ce weekend a été plutôt chargé. Achat de décoration, montage végétal, rangement du salon, gonflage de ballons et de longues heures à pâtisser. Vous l’aurez compris, dimanche, nous avons fêté les trois ans de nos petites tornades (je vous épargne le long laïus de maman sur le fait que le temps passe trop vite). Ceux qui suivent le blog depuis quelques années savent que j’adore organiser leurs anniversaires. Et dans notre petite famille de 5, on a finalement que 3 dates à fêter… Du coup, il faut allier les envies de chacun. Après un premier anniversaire-baptême floral et un second sur le thème de Tintin, il était évident que je n’allais pas éviter les grandes oreilles de Mickey plus longtemps. Moi qui déteste les décorations de supermarché toutes faites et les couleurs criardes, c’était un vrai challenge. J’ai donc eu envie de vous partager les photos de cette jolie journée ainsi que mes quelques conseils pour organiser un joli anniversaire sans se ruiner ni se prendre la tête. Alors prêt ? C’est parti !

    Read More
  • Disneyland Paris en 10 conseils

    Du haut de mes trente et une bougies, je compte déjà de très nombreuses visites au pays de Mickey. Enfant, en famille, entre amis, en couple et maintenant en tant que maman. Chaque séjour est différent et marqué de souvenirs précieux. Mais ce dernier séjour était particulièrement magique. Nous avons eu la chance d’être invité par Mr Mickey à venir faire dodo chez lui. C’était le plus beau des cadeaux qu’on aurait pu rêver offrir à nos enfants. Notre grand connaissait déjà le parc, mais pour les jumeaux, c’était une première. Eux qui n’imaginaient même pas qu’un tel endroit pouvait exister. Les adorateurs de Mickey et Minnie allaient pouvoir les rencontrer pour de vrai ! Mamie est venue en renfort, car autant de magie risquait d’être intense à canaliser. On dit qu’à Disney, tout le monde retrouve son âme d’enfant et je dois avouer que voir les grands sourires de nos trois pixels et les entendre crier “c’est Mickey !” a fait exploser mon petit coeur de maman.

    Je pense que la plupart d’entre vous connaissent déjà le parc de Disneyland Paris. Vous écrire un article de présentation n’avait du coup pas vraiment de sens. J’ai donc pensé à 10 petits conseils (utiles ou non) pour profiter au mieux d’un séjour à Disneyland en famille. Evidemment, c’est très subjectif et je suis certaine qu’une autre personne vous proposera toute autre chose. Etant à la tête d’une tribu de trois enfants (avec des jumeaux de trois ans), mes conseils sont surtout destinés aux familles (d’autant que nous sommes tous allergiques aux sensations fortes ^^). Allez c’est parti, Mickey nous attend et j’ai beaucoup de choses à vous montrer !

    Read More
  • Détective, le jeu d’enquête moderne

    Impossible de ne pas vous parler de Détective, ce jeu incroyablement immersif qui a remporté l’As d’or à Cannes dans la catégorie expert. Si vous suivez depuis quelques temps mes chroniques ludiques, vous devez savoir que nous sommes de grands amateurs de jeux d’enquêtes. Que ce soit sous forme de livres, de cartes, d’escape ou de QR codes… On adore faire turbiner nos neurones et chercher les réponses. Après avoir dévoré les Unlock, adoré Chronicles of Crime, sué sur Sherlock Holmes Detective conseil, il nous fallait un nouveau challenge à relever. Et quel challenge s’il vous plait !


    Read More