• Deux semaines avant noël

    01

    02

    04

    05

    06

    07

    08

    09

    10

    11

    12

    ikea

    Depuis quelques années notre sapin dévoile fièrement ses couleurs mauves et argenté pour noël. J’adore ces décorations que nous avions trouvé (et reçu de mamie) chez Oh Green (ancien Goldie) mais je dois avouer que 4 années de suite ça commençait un peu à me lasser. Nouveau décor (si vous débarquer nous avons échangé notre petit appartement douillet pour un grande maison en travaux), l’occasion de changer un peu les couleurs de notre feuillu. C’est vrai que finalement c’est souvent un gros budget pour quelque chose qu’on ne sort que deux /trois semaines sur l’année. Mais je ne pourrai pas imaginer passer un début d’hivers sans ! Comme je n’avais pas envie d’investir une fortune dans de nouvelles boules et guirlandes (et que je manquais de temps pour faire tout moi même) nous sommes allés faire un tour chez IKEA. Puisque ce noël sera très famille j’avais envie de retourner vers les couleurs plus “traditionnelles’, à savoir le rouge et le doré. Et pour donner une touche plus claire et plus neutre j’ai rajouté un peu d’argenté. Voila donc notre sapin (et le déroulement de son habillage) – merci mamour pour les photos ! :

    Voila de quoi décorer son sapin pour moins de 30 euros ! 

    sapin3

    Et vous il est décoré comment votre sapin  ?

  • [travel] USA 2011 : Chicago

    Hello tout le monde ! Comme promis voici un autre volet de notre voyage aux USA (fait en mode “roadtrip” il y a deux ans). J’aimerais donner un rythme à ce blog et tenter de vous proposer une destination différentes chaque semaine. Voila encore une nouvelle résolution (ça va pas être coton de tenir tout ça). Quand nous avons préparé notre itinéraire et nos visites j’ai eu parfois un peu de mal à trouver les infos qui m’intéressaient sur le net. Pas très fan des musés ni des trucs trop historiques et puis surtout nous avions peu de temps par ville. Bref il m’a fallut faire pas mal de recherches pour que notre voyage soit bien organisé. Puisque je suis une fille hyper-méga-gentille je vous propose les guides (fait maison) que nous avons suivit lors de notre voyage. J’espère que cela aidera les voyageurs qui comme nous aurons envie de découvrir les grandes villes américaines (et autres peut-être). J’ai pris énormément de temps à les faire alors merci de respecter cela et de ne les utiliser qu’a des fins privées et puis n’oubliez pas de me dire si vous les avez utilisé !. Je vous laisse avec notre journal de bord.

    Deux semaines déjà se sont écoulées depuis notre arrivée sur le sol américain. C’est fou ce que le temps peut passer vite, et le nombre de villes que l’on a déjà traversé. La côte Est aura été pour nous une vraie découverte et chaque étape une nouvelle rencontre. Mais nous voici à la fin de notre chemin, Chicago sera notre terminus. Laissez nous vous parler de la ville du célèbre Al Capone.

    _MG_5060

    _MG_5097

    _MG_5108

    Chicago est certainement, avec New York, une des villes les plus importantes de tout le pays. Au bord du lac Michigan, Chicago se situe a peu près au centre du pays. Une mauvaise réputation lui a longtemps collé à la peau mais depuis quelques années, Chicago redore son blason et fait peau neuve, en réduisant considérablement son taux de criminalité. Malgré tout, de toutes celles qu’on a visitées, ce n’est pas la ville où l’on se sent le plus en sécurité. Surtout de nuit, il y a des quartiers où il ne vaut mieux pas s’attarder.

    Depuis Toronto, nous avions une sacrée trotte jusqu’au Michigan. 900 km à parcourir qui nous ont permis de terminer le gros bouquin que nous avions emporté spécialement prévu pour les trajets trop long. Nous avons ainsi presque achevé le dernier livre de Musso (l’appel de l’ange), 300 pages en 12 heures… Pour la petite anecdote, nous avons failli terminé notre périple au Canada… Faute de pouvoir rentrer a nouveau aux USA ! Arrivé au passage de douane américain, les agents semblaient perplexes devant nos passeports… Ils nous demandent alors de nous ranger sur le coté et d’attendre l’arrivée de leurs collèges. On doit leur laisser les clés de la voiture et se diriger vers le bureau des douanes… Tout le monde passait les contrôles sans soucis et on commence à se demander ce qui pose soucis… Au final plus de peur que de mal.. Simple problème de paperasse : nous ne savons pas comment mais nous sommes rentré au Canada sans sortir des USA, et nous voila aux portes de l’Amerique sans être sorti du Canada !? Nous n’avons que des tampons d’entrée dans nos passeports ! Ce qui pose un soucis au douanier qui ne peut mettre son petit cachet « entrée » a son tour… Tant pis.. Nous continuerons sans : ) Nous sommes arrivés tard dans la nuit à notre hôtel et nous avons directement foncé dans nos plumes, éprouvés par le trajet parcouru et par une heure de décalage horaire supplémentaire suite à notre transhumance.

    _MG_5138

    Il faut savoir que la ville de Chicago est vraiment très grande. Apres une bonne nuit de repos, nous nous sommes donc juste intéressé au loop et le Millennium Park, qui sont les lieux les plus touristiques. Sans le savoir nous nous sommes parquer à quelques mètres seulement du début de la mythique route 66 que nous retrouverons dans quelques jours à Los Angeles.

    Chicago est aussi appelée « Windy City », non à cause des vents venant du lac mais du fait de son incapacité, malgré les déclarations des politiciens locaux, à inaugurer à temps l’Exposition de la célébration du 400e anniversaire de l’arrivée de Christophe Colomb sur le continent. Petit surnom donné par les villes concurrentes signifiant « qui brasse de l’air »… On connait un autre pays qui pourrait parfaitement porter ce petit sobriquet ! Nous proposons donc de renommer la Belgique : Windy Country… The land with no government ! (n’oubliez pas que cet article date de 2011 ^^)

    _MG_5316

    Nous commencerons ce city trip par un petit tour du cote du lac Michigan et du Millennium Park. Nous aurons ainsi fait 4 des 5 grands lacs : le lac Erié a Buffalo, le lac Ontario à Toronto, le lac Huron à la frontière americo-canadienne et le lac Michigan à Chicago. Petit passage a la Buckingham fountain, puis nous partons à la recherche du célèbre Cloud Gate. Veritable monument emblématique, c’est aussi le haut lieu de rassemblement des touristes. La Cloud Gate (Porte des nuages) est aussi appelée « le haricot » de par sa forme. Sculpture urbaine faite de plaques d’acier polies, elle se trouve tout à cote du Loop (le quartier des affaires où sont réunis tout les grattes ciel de la ville). A l’approche de ce drôle de monument, on se retrouve quelques années en arrière dans le palais des miroirs des fêtes foraines. Sa forme offre une déformation étonnante permettant de faire toute sorte de photo… Attention il faut s’armer de patience pour faire « la » bonne photo parmis les dizaines de touristes qui vous entourent. C’est vraiment LA visite incontournable selon moi pour tout visiteur passant par Chicago… C’est original… Sympa… Gratuit… Et permet de faire de chouettes clichés. (bon en même temps nous on avait galéré)

    _MG_5255

    _MG_5399

    collage1

    collage2

    Tout à côté, dans le Millennium Park, se trouve également deux grands blocs de fontaines se faisant face, beaucoup d’enfants en profitant pour patauger en plein centre ville. Les deux fontaines sont en fait des écrans géants sur lesquels sont affichés deux visages avec pour originalité  qu’ils ouvrent la bouche pour vous cracher de l’eau dessus … On a pu voir durant notre road trip qu’un peu partout dans les US se trouvent des espaces de ce genre prévus pour les enfants et les familles, avec des fontaines ou des points d’eau.. C’est vraiment chouette de voir des gens en maillot, s’amuser et se rafraîchir en plein centre ville… Bon c’est vrai on imagine pas trop ça en Belgique…

    collage3

    Une autre caractéristique de Chicago, c’est son métro aérien. Par dessus les routes se trouvent des structures sur lesquels défilent de vieux métro en inox. C’est vraiment très typique de Chicago. Les rues en sont malgré tout assombries.. On se prends alors à s’imaginer dans un vieux film du parrain… Et puis, certains oublient aussi qu’ils ont un métro au-dessus de la tête, comme ce chauffeur de camion qui s’est coincé sous la structure en plein milieu d’un carrefour.

    _MG_5427

    _MG_5436

    _MG_5448

    _MG_5460

    On finit l’après midi en se baladant dans le loop, passant devant le Chicago Theatre (qui était l’un des lieux les plus prestigieux du cinéma de 1925 à 1945), on aperçoit les buildings les plus connus (le Carbide & Carbon building, l’Aon center, la Sears tower, etc.) et on flâne un peu dans les boutiques.

    _MG_5476

    _MG_5516

    De retour à l’hôtel, on remplit le plus intelligemment possible les valises, optimisant au mieux la place disponible pour caser tout nos achats, le linge sale et les cadeaux… Après une partie digne d’un tetris nous y sommes finalement arrivés ; ) Demain nous prendrons un vol intérieur pour la Californie… Le début d’un nouveau chapitre !

    [button size=”small” color=”blue” style=”download” new_window=”true” link=”http://ilovemypixel.be/blog/wp-content/uploads/2013/12/chicago.pdf”]Mon guide sur Chicago[/button]

  • DIY – Mon premier calendrier de l’avent

    Hello tout le monde ! Je suis toute contente de vous proposer cet article aujourd’hui, voila des semaines que j’y pense. Cette année moi aussi je succombé à l’envie de faire mon propre calendrier de l’avent. L’année passée déjà j’y avais pensé mais Tom était encore beaucoup trop petit. Cette année ce sera le premier (d’une longue série). Vous avez peut-être comme moi vu votre fil d’actualités facebook être envahi par une tonne de calendriers différents. Peut être que comme moi vous avez eu l’envie d’en faire un sans trop bien savoir comment faire (ou lequel choisir). Pour les moins bricoleur ou les plus pressés d’entre vous, il existe les calendriers déjà tout fais vendus dans le commerce (proposant soit du chocolat soit des petits jouets). Pour ma part j’ai fais quelques recherches sur Pinterest (la source des sources d’inspirations) et puis j’ai beaucoup cogité à savoir quoi y mettre. Notre Pixel est encore trop petit pour le chocolat (quoi que un peu…) et les jouets trop petits sont également à éviter. Pour un calendrier de l’avent c’est juste supprimé l’essentiel. J’ai donc farfouillé un peu partout pour trouver de petits jouets (qu’il ne pourrait pas manger) et puis j’ai un peu triché (je suis retourné dans les cartons – toujours pas déballés – pour prendre quelques uns de ses anciens jouets). Les Kinder sont évidemment pour papa : )

    Read More

  • [travel] USA 2011 : Washington DC

    J’ai beaucoup hésité à commencer cette série d’articles.  Le blog “ilovemypixel” a été créée à l’origine pour y mettre des photos, des histoires et des anecdotes sur ma nouvelle vie de maman et notre adorable petit homme. Sans prétention aucune je n’avais pas l’intention d’en faire un blog continu et varié. Il n’était à la base adressé qu’à la famille et aux amis proches… Et finalement le blogging est devenu une nouvelle façon de penser. Comme nous n’avons eu que peu de temps ces dernières semaines et que nous sommes dans le rythme bébé-boulot-travaux, j’avais envie de vous proposer des horizons un peu différents. Avant de devenir parents nous avions l’habitude d’être toujours en vadrouille et de faire beaucoup de voyages, je commence donc une nouvelle rubrique sur nos souvenirs de voyages (les lieux à voir, les restos qui nous ont plu, les hotels, les bons plans etc). J’espère que ça vous plaira : )

    Voila donc le premier post. J’aurai tout aussi bien pu vous parler d’une capitale européenne mais j’avais envie de démarrer par une ville qui nous a particulièrement plu : Washington DC. En 2011 nous avions réalisé un de nos rêves : faire un grand road trip à travers les USA. Notre itinéraire à commencé dans la capitale, nous avons ensuite remonté la east coast en passant par Baltimore, Philadelphia, NY, Boston, Niagara, Chicago pour prendre un vol jusque Los Angeles. Une fois de l’autre coté de l’Amérique nous sommes rentrés dans les terres à travers les canyons et les deserts (Grand Canyon, Bryce, Monuments Valley, Antelope, etc), nous nous sommes arrêtés quelques jours à Las Vegas avant de reprendre la route pour Yosemite et San Fransisco. Un voyage de plus de 35 jours et 10.000 kilomètres qui nous a marqué à jamais.

    Comme à l’époque nous avions tenté de tenir un blog et un journal de bord je pense que ceux qui vous parlerons le mieux de ce voyage c’est encore “nos nous de l’époque” (si c’est pas français je m’en excuse). Voici donc notre première journée sur le sol américain (ainsi que quelques photos) :

    USA roadtrip 4_MG_1371

    i need a dollar

    Voici le moment de se la jouer journaliste pour le washington post : ) Après la journée d’hier qui m’a semblée être sans fin, nous avons pu profiter d’une excellente nuit dans notre room 3134 du Hilton. Pour moi c’est une véritable première : dormir dans un hotel 4 étoiles avec tout ce que cela comprend : portiers, personnel au petit soin, petit déjeuner incroyable, et surtout le lit de la princesse au petit poids (un lit king size super haut avec un mur d’oreiller). On sent déjà que notre hotel va nous manquer et la transition avec celui de Philadelphie sera sans doute un vrai choc… on verra bien.

    Petit déjeuné avalé, on descend dans le centre ville et vers la rivière (qu’on appelerait plutôt fleuve chez nous) pour une journée qui s’annonce très prometteuse. L’air est toujours chaud et le soleil est bien présent, mais cela est supportable grâce au vent et au fait qu’il n’est que 9h30. Rencontre sur la route avec un papillon géant qui voulait traverser une avenue via un passage piéton et qu’une jeune américaine s’est empressé de sauver pour le remettre sur le trottoir (et non pour une fois ce n’est pas Billie qui a fait arrêté les voitures pour sauver un animal). Détour obligatoire pour soigner nos rhumes (et oui, il est contagieux) par une « pharmacie », enfin un supermaché qui vend des médocs et tout ce qui se vend aussi (du tshirt à la carte visa prépayée en passant par les bretzels).

    hilton

    _MG_1379

    _MG_1416

    1

    Hotel Hilton : 1919 Connecticut Ave. NW, Washington, DC 20009 (Adams Morgan)

    La ville est très agréable à découvrir grâce à ses grands espaces et la circulation routière est nettement moins dense que chez nous. Nous traversons des boulevards dignes de la petite ceinture de Bruxelles où les voitures s’arrêtent au passage pour piéton pour nous laisser passer. On approche de la Maison Blanche par le Parc qui se situe juste en face de la façade avant de la White House et dans lequel se déroule une manifestation avec un podium et calicots pour défendre un droit de vente de DC (District of Columbia, l’état de Washington) grâce aux taxes que l’état paie.

    Sans qu’on comprenne vraiment les enjeux politiques mais commence un chant a cappella d’un « Amazing Grace » (hymne américain que l’on pense être personnalisé à l’état de DC ?). La fierté et la force du peuple américain inonde le parc avec tous les spectateurs debout, la main sur le cœur, et accompagnant le chanteur au micro.  Nos poils se dressent et ce ne sera pas la dernière fois de la journée.

    La maison blanche

    Encore une centaine de mètres et « here we are! » la Maison Blanche se dresse devant nous.  Collés aux barrières, les touristes s’agglutinent pour une photo souvenir.  Idem pour nous et on sort nos lapins (leur sous-marin jaune étant en panne, on les a apporté nous même). Beaucoup de gens manifestent pacifiquement pour des causes multiples (nucléaire, un musulman fait sa prière orienté vers la mosquée, au milieu de l’avenue piétonne,…)

    collage

    Nous voila donc là où tout se passe, où les grandes décisions du pays se prennent, le coeur ou plutôt la tête de la nation toute entière. C’est vraiment impressionnant pour nous de prendre conscience de cette réalité. Comme tout bon touriste, nous nous dirigeons ensuite vers le Mall (la colonne vertébrale de Washington, autour de laquelle s’articule toutes sortes de musés et mémoriaux). Nous commençons a prendre conscience également de a différence d’échelle entre les plans américains et les notres (les blocs séparant deux streets font facilement 200 mètres, alors « au coin de la rue » parait évidemment plus relatif que chez nous).

    Le Lincoln Memorial

    Washington DC est une ville verte, la superficie réservée aux espaces verts est vraiment importante, et nous avons pu constaté lors de notre atterrissage que les zones forestières sont très importantes même aux portes de la ville. Le Mall est un immense parc engazonné où les écureuils viennent nous manger dans la main, on en prendrait facilement un dans le sac à dos (t’inquète pas Hilda, on l’a pas fait ; ).  Direction le Lincoln Memorial où trône la célèbre statue d’Abraham Lincoln regardant au loin le Washington Monument se reflétant dans la « reflecting pool »… sèche lors de notre passage car en réfection complète. (3200 pieux en bois pour les fondations de la « piscine »). Le célèbre discours de Martin Luther King (« I have a dream ») a été prononcé à cet endroit.

    _MG_1538

    _MG_1546

    World War II memorial

    _MG_1562

    _MG_1595

    _MG_1629

    _MG_1634

    _MG_1637

    _MG_1638

    _MG_1644

    Lincoln mémorial 

    Nos estomacs criant famine, nous remontons vers le nord en passant par le controversé Vietnam Veterans Memorial et prenons le cap de la George Washington University situé dans le quartier de Foggy Bottom. On slalom entre les rues, disons bonjour à la statue d’Einstein, on pense s’égarer quand on se retrouve tout seul dans une zone hyper sécurisée devant le Departement Of State Building.

    On en profite pour réviser notre alphabet grec en passant devant quelques confréries (et oui les premières de notre voyage last but not least), on comprend très vite que pour eux aussi la fin des examens se fête quand on voit tous les barbecues. L’appel du bidou, nous décidons de casser la croute dans un petit restaurant ou pharmacie on ne sait pas trop.. Je décide de tenter mes premiers eggs benedict, et c’est vraiment pas mauvais, tandis que Charlie rentre dans le vif du sujet en commandant son premier burger. Une fois ravitaillé nous reprenons le chemin du Mall et de la suite de la visite.

    _MG_1646
    _MG_1651

    _MG_1653-(Copier)

    Korean Memorial

    _MG_1608

    _MG_1609

    Vietnams Veterans memorial

    _MG_1614

    _MG_1621

    _MG_1623

    Très bon resto dans le quartier universitaire : Quigley’s Pharmacy 

    11

    Le Washington Monument est une immense obélisque de 170 mètres de haut, située sur l’axe Lincoln Memorial – Capitol et juste au bout des jardins de Barack. Un des rares point reconnaissable à l’horizon. Nous ferons également la visite du World War II memorial (ou les américains se félicitent fortement d’avoir sauver les européens) ainsi que du Korean war memorial. Nous continuons la promenade le long de majestueux bâtiments tels le Smithsonian jusqu’au Capitol. Bâtiment remarquable pourtant très peu fréquenté, nous avons profité de ce moment où nous étions pratiquement les seuls aux pieds de cette coupole qui est le siège du Sénat (là ou le président des Etats Unis reçoit son investiture).

    _MG_1676

    _MG_1692

    _MG_1698

    _MG_1712

    _MG_1721

    _MG_1736

    12

    Le soleil commence à descendre doucement dans le ciel, laissant celui-ci se décliner dans de multiples tons pastels. Nous remontons le Mall vers la baraque d’Obama dans des rues étonnamment calmes et vides. Je dois admettre que contrairement à l’idée reçue, nous n’avons vu aucun « traffic jam » durant ces deux jours à DC. Peut être du aux grandes artères, en tout cas ça respire le calme et ça fait du bien. Oui enfin quelques mètres plus loin on respirait surtout la fumée et les odeurs de barbecue.. en effet tout à coté du quartier général du FBI se déroulait un « BBQ Battle ».. long de plusieurs pâtés de maisons (plus d’un kilomètre) se retrouvait représentants de stands en tout genre, surtout la voiture « hot dog », un modèle vraiment très très original !

    _MG_1748

    _MG_1764

    _MG_1774

    _MG_1780

    Une petite halte au « Freedom Plaza », petite place où se trouve dessiné le plan initial de la ville tel qu’imaginé par l’architecte L’Enfant, ainsi que quelques textes en l’honneur de la ville. Cette place à été renommée en référence au discours de Martin L. King qui a rédigé son célèbre texte dans un hôtel non loin de là. Il paraîtrait d’ailleurs que quelques reliques lui ayant appartenu aient été enterrées dans une capsule sous la dalle qui sera déterrée en 2088.

    _MG_1782

    _MG_1800

    _MG_1802

    _MG_1807

    _MG_1809

    _MG_1810

    Cap vers les jardins arrières de la Maison Blanche pour voir si Barack fait un bbq également sur sa pelouse, mais les rues du quartier sont verrouillées par la police et on se fait refoulé par une patrouille de police qui préfère klaxonner que discuter. Pas de doute, Barack se fait des saucisses et ne veut pas les partager. On repasse donc par devant pour voir la maison illuminée de nuit vers 22h et retour vers l’hotel pour trouver un truc à manger sur la route.  Washington nous surprend encore avec un feu d’artifice rien que pour nous. En retraversant le parc de la manif du matin quasi désert, on aperçoit des dizaines de fireflies (lucioles).  On assiste à ce spectacle féerique, 2e dressage de poils au même endroit le même jour !

    Plus loin sur le chemin du retour, on entend une fanfare (logique à 23h dans un quartier résidentiel-bureau).  intrigués et curieux, on se frôle un chemin dans la foule pour découvrir un « band » de musiciens avec cuivre reprendre des grands classiques de la pop américaine devant des dizaines de personnes.  Le feu s’empare du public quand ils enchaînent avec un hit des Jackson Five. Les gens dansent dans la rue et on assiste incrédule à une soirée improvisée au bord d’un square. Les gens font la fête et s’amuse.

    Épuisés et affamés, on entre dans une pharmacie ouverte 24/24h pour acheter de quoi manger.  C’est assez particulier, certaines boutiques étaient encore ouvertes à minuit et les pharmacies sont des superettes hyper équipées où l’on trouve en vente libre certains médocs sous prescription en Belgique, ainsi que de la nourriture, des vêtements, et des cartes de crédit VISA à vendre.

    On arrive enfin à l’hôtel et on fait un petit passage au près du feu sur la « terrace » pour se poser et prendre conscience de ce que l’on a vécu. On nous avait mis en garde avant d’arriver concernant le côté très froid de la ville et son taux de criminalité record aux US. Et bien, on peut vous dire que nous sommes sous la magie des lieux et des gens très accueillants et terriblement gentils.  On espère que les autres villes seront aussi chaleureuses et agréables à vivre.  Côté sécurité, il y a des agents de sécurité et des policiers partout. Les gens sont très calmes et le climat d’insécurité est une chose que nous n’avons jamais ressenti ici.  La ville est très propre, pas un seul tag, et le nombre de poubelles doit battre un record.

    En résumé, les US nous ont déjà terriblement séduit. Les USA nous ont convaincu qu’un tel voyage en valait vraiment la peine. On termine ce texte le dimanche 26 juin en prenant le petit déjeuner dans notre hotel. Les valises sont prêtes et la chambre libérée. Retour à l’aéroport pour découvrir notre américaine titine qui va nous accompagner jusqu’à Chicago.  Ensuite, direction Baltimore et ce soir Philadelphie.  See you soon.

     

  • And then they were tree { baptême laïque }

    TOM BAPTEME

     Depuis la naissance de notre petit Pixel la question du baptême se pose. N’étant pas pratiquants d’une religion ni l’un ni l’autre et n’aiment pas suivre les traditions par simple bienséance nous avons décidé de faire une cérémonie à notre goût. Rien ne nous obligeait à faire un “baptême” laïque ou pas, mais il était important pour nous que Tom soit officiellement accueilli par les membres de sa famille (de sang et de coeur). Nous voulions que son parrain et sa marraine puissent prononcer leurs voeux et leurs intentions et qu’aux yeux de tous notre fils ait une place. C’est assez compliqué à expliquer, mais toujours est il que nous avons opté pour cérémonie laïque en plein air. Une fois le papa convaincu, il ne me restait plus qu’a trouver comment organiser cette “messe” qui n’avait ni sacrement, ni textes liturgiques, ni eau bénite… J’ai eu beau surfer pendant des heures je n’ai pas trouvé la bonne vague, celle qui me donnait l’envie de plonger à corps perdu dans l’aventure. On est donc parti de rien… Assez vite nous avons eu l’envie de planter un arbre “tout homme doit avoir un jour planter un arbre”, un peu comme un vestige de son existence et une promesse d’avenir. Nous avons trouvé que cela représentait bien notre vision du baptême car ce que nous voulions avant tout c’est offrir des racines à notre enfant. Le thème était donc trouvé ainsi que le leitmotiv de la journée “ce que l’on peut offrir de plus précieux à un enfant ce sont des racines et des ailes” (pour des photographes au nom de wings c’est plutôt pas mal ^^).


    Read More