Shadows Amsterdam

Etes vous sur la même longueur d’ondes ?

Vous êtes un fan inconditionnel de Dixit ? Un vrai champion à Mysterium ? Alors vous allez adorer Shadows of Amsterdam ! Cette nouvelle pépite ludique, signée Libellud, est un jeu coopératif d’interprétation en temps réel (tout le monde joue en même temps). Amsterdam prend les traits d’une véritable zootopie, un univers cartoonesque dans lequel vous faites partie d’une équipe de détectives. La police piétine sur une enquête et lassé d’attendre des résultats, le client décide de mettre deux agences sur le coup. Vous voila en compétition pour rapporter en premier les trois preuves nécessaires à la résolution de l’enquête. Pas facile de savoir s’orienter quand on ne sait pas où l’on va. Suivez les pistes, évitez la police, récoltez les indices et soyez le premier à les livrer à votre client.



Amsterdam version Zootopie

Vous l’avez certainement remarqué, tout comme sa cousine Dixit, Shadows Amsterdam a un superbe univers graphique. Les illustrations sont magnifiques et je craque totalement pour les figurines. Le plateau de jeu est constitué de plusieurs tuiles hexagonales, chacune représentant une scène de vie ou un lieu typique d’Amsterdam. Ces images permettront aux pions de s’orienter selon les indications données par l’informateur. Il faudra donc y être très attentifs (et si possible inspiré !).



Comment on joue ?

Vous faites donc partie d’une équipe de détectives privés comptant un agent de liaison (qui connaîtra les emplacements des preuves mais aussi celles de la police) ainsi qu’un agent de terrain qui devra tenter de bien comprendre les indices donnés par son coéquipier pour se déplacer à travers la ville. C’est ensuite une vraie course contre la montre à l’équipe qui parviendra en premier à rassembler les 3 preuves et arriver sur la tuile où se trouve son client. Le jeu se déroule donc de façon asymétrique (l’expérience de jeu est différente selon que vous soyez l’agent de liaison ou de terrain).



Suivez la piste…

Les agents de liaison disposent chacun d’un plan (presque identique) qui leur indique les cases à éviter (police), les preuves et l’endroit où se trouve le client. Pour guider leur coéquipier, chaque agent de liaison devra choisir parmi les 10 tuiles communes, 1 ou 2 images qui permettront à l’agent de terrain de deviner la tuile où il doit se rendre. Les agents ne peuvent se déplacer que d’une ou deux cases (déterminé par le nombres d’indices que leur donnera l’agent de liaison). Tout comme dans Dixit il s’agira alors d’interprétation et de communication imagée (par exemple : je veux qu’il se rendre sur une tuile où est dessiné un lapin qui travaille sur un ordinateur, je vais donc chercher une tuile présentant un de ces éléments). Il s’agira réellement de décoder et d’interpréter les informations.



22′ vla les flics !

Mais attention à la précipitation et aux mauvaises interprétations. Suivre un mauvais itinéraire risquera non seulement de vous faire perdre du temps mais surtout de croiser la police. Une fois trois rencontres faites avec les forces de l’ordre votre mission sera tout simplement annulée et l’équipe adverse aura gagné. Soyez donc très vigilant et attentif à toutes les nuances de ce grand zoo urbain.

Shadows Amsterdam c’est un jeu ultra dynamique, compétitif et plein de subtilités. Si vous trouvez Dixit parfois un peu trop lent, ici c’est tout le contraire ! Les règles sont simples et rapidement acquises et le gameplay est vraiment original. C’est également un des rares jeux qui peut aussi bien se jouer à deux (avec un chrono) qu’à 8 !


Alors prêts pour une petite escapade à Amsterdam ?

One thought on “Shadows Amsterdam

  • Reply Aymeric 17 janvier 2019 at 23 h 18 min

    Ce jeu a l’air super ! J’ai failli l’acheter il y a 15 jours ce sera peut être pour le mois prochain ! Ton article est super complet et les photos sont très jolies !
    Merci !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *