Sois un happy ninja avec Sneaky cards !

Vous connaissez mon addiction à l’esthétisme des beaux jeux de plateau, ceux plein de couleurs avec des jolies illustrations et une tonne de matériel. Vous savez également que j’aime les jeux aux mécanismes variés qui nécessitent stratégie, développement, coopération… Et bien aujourd’hui je vais vous présenter un jeu aux antipodes de tout ça. D’ailleurs je ne suis pas certaine qu’on puisse dire que Sneaky cards soit un jeu car c’est bien plus que ça ! Le phénomène qui a déjà conquis toute l’Amérique débarque enfin en Belgique grâce à Cocktail Games.

Qui sème la joie, récolte la bonne humeur

Avez vous déjà remarqué comme l’humeur est contagieuse ? Les ondes, bonnes ou mauvaises se propagent aussi vite que les virus de Pandemic. Ainsi, qui sème la joie, récolte la bonne humeur. Et si vous en faisiez l’expérience ? Dans Sneaky cards il n’y a pas de plateau, pas de pions, pas de règles, pas de victoire. C’est un jeu qui se joue seul ou en groupe, partout et n’importe quand. Le but du jeu est simple : effectuer les 54 cartes de missions et les faire passer aux suivants.


Es tu prêt à relever les missions ?

Les missions ont toutes une portée positive, joyeuse et bienveillante. Mais les défis seront loin d’être simples à réaliser. Vous allez devoir braver votre timidité, faire preuve d’autodérision, vous ouvrir à l’inconnu et surtout propager la bonne humeur. Un véritable challenge qui vous offrira de jolis souvenirs et de grandes émotions. C’est un jeu à portée sociale mais qui n’en est pas moins hautement ludique. Une fois le défis relevé vous devrez donner votre carte à la personne “piégée” pour qu’elle puisse, elle aussi réaliser la mission. Cela créera une multitude de chaînes joyeuses partout à travers le monde.


Une chaîne positive à travers le monde

Tout commence par vous, mais allez savoir jusqu’où pourrait aller votre carte ? Chaque paquet de cartes dispose d’un code unique (ainsi que chacune des cartes). Cela vous permet alors de suivre son parcours, via le site internet ou l’application. Il suffira alors aux différents ninjas qui entreront en possession de celles-ci d’enregistrer leur victoire et leur localisation. Vous pourrez également y joindre une photo ou un commentaire. Et pour vous encourager à devenir un super ninja, le jeu vous récompensera de différents badges au fil des missions réalisées.

C’est donc un jeu qui pourrait bien embellir votre quotidien, vous sortir de votre zone de confort et vous encourager à aller vers les autres. Aucune mission n’est compliquée en soit, il faut juste parfois oser se lancer ! Lors de la nocturne Asmodée, j’ai eu la chance de recevoir un exemplaire de cet étrange jeu de cartes pour en faire l’expérience. Moi qui en avais beaucoup entendu parlé, j’étais plus qu’impatiente de le tester ! On a donc briefé toute la famille et on l’a emporté avec nous lors de notre séjour chez Mickey.



Faut se lancer !

Je pense que notre 6 ans était encore plus excité que moi à l’idée de devenir un happy ninja. On a donc parcouru nos cartes et on a choisi le défis du “pierre-papier-ciseau”. L’avantage à Disneyland Paris c’est qu’il y a pas mal de files et donc beaucoup de personnes à l’arrêt avec pas grand chose à faire. On a trouvé un joli petit couple souriant et on s’est lancé. Après une rapide explication du concept (avec mon enthousiasme légendaire), Tom défie la demoiselle d’une partie de pierre-papier-ciseaux. Avec un grand sourire, elle se joint à l’expérience et une fois le défis relevé reçoit la carte qui est désormais sienne. On lui explique que c’est désormais à elle de propager la bonne humeur et qu’elle peut connecter la carte une fois donnée.

Une autre mission nous demandait de trouver quelqu’un de déguiser, ah ah facile y a que ça à Disneyland ! Nous avons donc accosté une jolie pirate pour lui confier la carte, elle nous a promit de poursuivre la chaîne (mais pour l’instant pas d’actualisation sur le site). Les missions se suivent et sont toujours reçues avec un grand sourire et enthousiasme. Bien entendu nous n’avons pas réussi à tout faire (certaines missions nécessitant d’être à la maison ou de disposer d’objets particuliers). Je vous invite d’ailleurs à aller faire un petit tour sur le site pour découvrir tous les défis proposés.


Et la suite ne dépend pas que de vous

L’expérience est vraiment chouette, la petite dose d’adrénaline lorsqu’on doit aller aborder des inconnus, la persuasion lorsqu’on leur explique le concept du jeu, l’excitation de recommencer et de voir nos cartes parcourir le monde. Malheureusement pour l’instant la relève n’est pas encore assurée, nos cartes n’ont pas encore voyagé (mais on garde espoir !). Vivement d’agrandir la chaîne et de semer la bonne humeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *