50 clues, La trilogie d’escape thriller

Vous êtes de grands amateurs de jeux d’énigmes et les escapes n’ont plus aucun secret pour vous ? Vous pensez avoir déjà tout vu, tout fait, tout décodé ? Et bien c’était sans compter la nouvelle gamme 50 clues venue tout droit des pays nordiques, créée par Jeppe Norsker et distribuée par Blackrock Games. Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que nous sommes de grands amateurs d’escape. Que ce soit “in real life” ou avec des cartes, on est toujours super emballé à l’idée d’affronter un chrono et de faire chauffer notre matière grise. Je vous avais d’ailleurs fait un article récapitulatif des escapes testées par [ici] et des enquêtes par []. Et comme vous, je pensais avoir fais le tour de la question.

Et puis j’ai eu l’occasion de recevoir la trilogie Léopold (la première saison des 50 clues) pour en faire les photos (Dans la boite). Des escape thriller, mais qu’est ce que ça pouvait bien donner ? Voila un jeu proposé en trois parties avec une trame lugubre et mystérieuse. Autant vous dire que j’étais plutôt intriguée. Avec le chéri on a donc décidé de tenter l’aventure (malgré mon côté très poule mouillée). En deux soirées, on avait tout dévoré (on est des goulafs dans la famille). J’ai donc eu envie de vous partager notre expérience avec un article sans spoil, promis.


Froid comme dans un Polar scandinave

50 clues c’est une série d’escape à l’ambiance sombre d’un polars scandinave. Fini de sauver le monde, de devoir trouver un trésor de pirates, de vous enfuir d’un laboratoire ou de désamorcer une bombe. Tout cela vous l’avez déjà fait. Désormais vous êtes Marie, une femme pas très nette enfermée dans un asyle psychiatrique. Avec un esprit très dérangé, elle vous plongera au cœur d’un étrange thriller et vous obligera a affronter des dilemmes moraux. La trame est assez lugubre, parfois pesante et peut même mettre un peu mal à l’aise. Tout cela fait partie de l’esprit du jeu. Ne vous attendez pas trop à être “le gentil” de l’histoire car cette fois vous serez de l’autre côté du miroir.



Vous incarnez Marie, une femme à la mémoire altérée enfermée dans un hôpital.  Sortez et retrouvez votre fils avant qu’il ne soit trop tard.



Beaucoup de logique et peu de scrupules

Le jeu se joue avec des cartes et nécessite une connexion internet. Contrairement à beaucoup d’autres jeux du même genre, il vous faudra vous connecter au site et non à une application. Au final, cela ne change pas grand chose dans le fonctionnement. Soyez juste bien attentif à avoir du réseau quand vous planifier de jouer.

Contrairement à un Unlock, en additionnant deux éléments (un clou 50 et un marteau 20 par exemple) vous ne devrez pas prendre la carte correspondant à la somme des deux (en l’occurrence la carte 70 dans l’exemple). Ici tout est “crypté” par l’interface du site, ce qui évite de tricher en vérifiant dans le paquet de cartes si il y a bien une carte 70…

Les énigmes sont très logiques et s’enchaînent de façon fluide. La progression se fait relativement facilement et nous n’avons pas eu de gros blocage durant les parties. C’était pour ma part bien dosé et assez varié. Contrairement aux autres escapes, dans 50 clues le temps n’est pas limité à un chrono. Nous avons mit environs une heure pour chacun des opus.




Une utilisation limitée ?

Chaque boîte de jeu est associée à un code qui est nécessaire pour se connecter au site. Ces codes sont limités à trente utilisations. Et là c’est le soulèvement des ludistes traditionnalistes qui clameront qu’un jeu ne doit ni être détruit, ni être à usage unique, ni être limité, ni être connecté… Oui mais est ce que sérieusement quelqu’un va jouer trente fois à un jeu d’escape ? Déjà deux fois c’est plutôt rare… Oui mais si on le vend alors ? Et pour les bars à jeux ? Aucun soucis, il suffira alors d’envoyer un mail au distributeur (Blackrock games) qui réactivera sans aucun frais le code de votre jeu.

Alors pourquoi mettre un code ? L’auteur du jeu explique sur son site avoir été victime d’un plagiat dans le passé et avoir mit ce système de code afin de se protéger d’une nouvelle mésaventure. Au final, ça fait couler beaucoup d’encre dans le monde ludique pour un détail qui serait passé inaperçu si il n’avait pas été mentionné.

Nous on a beaucoup apprécié l’expérience. Certes cela ne plaira pas à tout le monde, ça reste un genre plus glauque, et comme dans la littérature chacun son rayon de prédilection. Mais au delà du style, c’est un bon escape qui ne laissera personne indifférent !


Les trois volumes de 50 clues sont disponibles sur Philibert au prix de 12€50

Afin de ne pas inonder le blog de publicités et pouvoir continuer à le développer, j’ai rejoins le programme d’affiliation du site Philibert. Pour vous, cela ne change strictement rien. Pour moi, cela permet de générer un tout petit pourcentage de rémunération lors d’une commande en ligne. Cela vous permet ainsi de soutenir le blog tout en remplissant votre ludothèque et moi, cela me permet de vous proposer encore plus de contenu. Certains jeux sont issus de collaborations avec les éditeurs ou distributeurs, cela ne change en rien mon avis sur ceux-ci.

One thought on “50 clues, La trilogie d’escape thriller

  • Reply Tauziede 5 novembre 2020 at 12 h 51 min

    Bonjour je participe à votre merveilleux concours qui est très généreux et génial. Je tente ma chance pour ce magnifique cadeau ? ?. Je croise les doigts très fort en espérant que la chance sera enfin avec moi au rendez-vous. Merci beaucoup pour votre concours magnifique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *