Fabulia, allez viens, on fabrique une histoire

Il était une fois, un grand livre d’histoire appelé Fabulia, dont il manquait les personnages. Les récits étaient prêts, mais encore fallait il trouver quelqu’un pour leur donner vie. Alors le livre attendait, espérant que quelqu’un le complète.

C’est alors que des enfants découvrirent cet étrange ouvrage rempli de belles images. Tristes de ne pas voir l’histoire s’animer, ils décidèrent d’organiser un grand casting auquel tous les animaux furent conviés : à poils, à plumes, à écailles… Qu’ils soient de l’air, de l’eau ou de la terre, chacun aurait sa chance de prendre part à l’histoire.

Vous n’aurez pas un grand fauteuil rouge qui pivote, mais ce sera pourtant à vous de voter pour votre animal préféré et répartir au mieux les rôles à chacun.

Dans Fabulia, les enfants vont plonger au coeur d’une aventure où ils devront choisir les héros. Un univers tout en poésie qui suscitera l’imagination et la diplomatie des petits joueurs. Parfait pour initier les enfants au plaisir de la lecture interactive ainsi qu’aux jeux de société.


Un zoo’li casting

C’est donc pas moins de 80 espèces animales qui ont répondu à l’appel, toutes espérant obtenir le meilleur rôle de l’histoire. Pour l’organisation de ce grand casting, il vous faudra installer le fabuleux ouvrage à la vue de tous. Après concertation des membres du jury, une des 10 aventures est sélectionnée. Chaque récit est composé de plusieurs cartes numérotées, celles-ci viendront progressivement prendre place dans les pochettes transparentes du livre. En face de celles-ci seront placées les nouveaux héros de l’histoire.

Un des membres de l’équipe prendra la rôle du narrateur, il devra lire les cartes histoires au fur et à mesure et les installer aux emplacements prévus. Chaque carte fera entrer dans l’histoire un personnage (décrit en gras dans le texte). C’est sur base de cette description (et du récit) que l’équipe du casting (les joueurs) va devoir choisir le meilleur candidat pour le rôle.



La diplomatie pour les petits

Chacun des membres du jury possède 5 cartes d’animaux, représentant sa team. Il lui suffit de choisir une carte parmi celles ci pour la proposer au reste du groupe. Une fois que chacun a suggéré un candidat, on complète la sélection jusqu’à 6 animaux. Place alors aux battles (ah non ça c’est dans The Voice). Sans pousser la chansonnette (enfin… tu peux si tu veux), chacun exprimera son idée et argumentera en faveur de son chouchou. “C’est le plus marrant…”, “C’est pas logique, c’est même pas un animal qui vole”, “C’est mieux que ce soit un renard, parce que on dit qu’ils sont rusés”,… Chacun y va de son explication et tentera de convaincre les autres membres de l’équipe.

C’est parfait pour apprendre aux enfants à valider leurs choix et à défendre leurs idées. Ils devront non seulement argumenter mais aussi écouter les explications des autres. C’est très drôle d’écouter leurs raisonnements et leurs manières bien à eux de voir les choses. Ensuite, place au vote, car il ne peut en rester qu’un ! Et pour ce faire, on doit voter à bulletin secret pour un autre animal que le sien. Et comme dans toute bonne démocratie, ce sera la majorité qui l’emportera. On place alors l’heureux élu dans la pochette en face de la carte histoire correspondante.



Un jeu qui s’adapte selon les âges

Il est possible de vivre cette aventure fabuleuse de multiples manières. Que ce soit en coopératif pour les plus petits ou en compétitif pour les plus aguerris, les règles du jeu s’adaptent en fonction de ses joueurs. Pour débuter, nous avons commencé en mode “easy” en ne s’occupant pas des points. Car au final, toute la poésie du jeu vient de sa narration. Ce qui compte, c’est de faire l’histoire la plus chouette possible, pour ce qui est des points de victoire (du haut de leurs presque 4 ans), ça n’a pas (encore) d’importance.



Un jeu fabuleux ?

Les illustrations sont magnifiques, les photos parlent pour moi. C’est poétique, coloré sans être criard, c’est tendre et ça respire le parfum de l’enfance. En plus d’être un bon jeu, c’est aussi un très bel objet. Un jeu très différent de tout ceux qu’ils ont déjà. Pas de lancement de dés, de mémory, de ribambelle de cases, de rapidité ou de cartes à collectionner… Une vraie ouverture sur le débat, l’imagination et le plaisir de vivre une nouvelle aventure. Fabulia, c’est beauuu et ça se joue dans le calme, à commander de toute urgence aux Cloches de Pâques !

Fabulia est disponible à 22€50 sur Philibert

Afin de ne pas inonder le blog de publicités et pouvoir continuer à le développer, j’ai rejoins le programme d’affiliation du site Philibert. Pour vous, cela ne change strictement rien. Pour moi, cela permet de générer un tout petit pourcentage de rémunération lors d’une commande en ligne. Cela vous permet ainsi de soutenir le blog tout en remplissant votre ludothèque et moi, cela me permet de vous proposer encore plus de contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *