Journal d’une maman en quarantaine / Jour 3

Un jour numéro 3 qui commence par des sourires inversés et des enfants grognons. On va mettre ça sur le coup de leurs vilaines laryngites, et ne pas trop en vouloir à ces petits gremlins… Le challenge de cette quarantaine sera d’arriver à faire en sorte que les jours se suivent sans se ressembler tout en mettant quand même en place une routine et des habitudes. On sait que ces premiers jours seront transitoires et qu’il faut qu’on trouve tous nos marques. Pas évident de s’adapter à cette nouvelle manière de vivre et de penser. Certains jours seront plus difficiles que d’autres et il faudra garder le cap. Et plutôt que de barrer les jours tels des petits prisonniers on va tenter de mettre tout ce temps à profit.

Au programme du jour, on a donc confirmé une routine matinale qui marche bien, fait un bricolage pour les cloches de Pâques, regarder des programmes éducatifs sur netflix, fait des exercices dans les cahiers, lu des livres et fait une longue sieste.


Une routine matinale adoptée

Les enfants réclament désormais de commencer la journée par le yoga. C’est une activité validée par tous les trois et qu’ils attendent avec impatience. L’un pousse le lit des chiens pendant que l’autre installe les tapis et le troisième s’active partout en criant “le boga, le boga, le boga”. C’est chouette de les voir montrer autant d’enthousiasme. Et même si je ne fais pas la danse du yoga avec eux, ça fait faire autant d’exercice à mon coeur de maman quand je les vois se coordonner tous les trois.



Du papier, des ciseaux et de la colle

Une fois le yoga terminé, tout le monde se retrouve autour de la table pour faire une activité créative. Après le dessin et la peinture, on monte en difficulté avec les ciseaux ! Avec ce confinement total, il est devenu clair qu’il allait falloir faire avec ce qu’on a à la maison ou se débrouiller sans. Bien sûr, certains sites continuent de livrer (comme Amazon par exemple), mais c’est peut-être l’occasion d’apprendre à consommer autrement.

Pour le bricolage du jour, je leur ai proposé de réaliser des œufs de Pâques fait à partir de collage de bandes de papiers colorés. Un exercice assez simple qui leur a beaucoup plu (bien que légèrement anxiogène pour moi avec les ciseaux). Ça ne nécessite pas beaucoup de matériel mais pour autant, on a quand même du retourner la maison pour que chacun ait son tube de colle (là aussi, il va falloir rationner). Une fois terminé, leurs œuvres ont été retrouver celles de la veille (vive la décoration home made).


Bring, l’appli pour ne rien oublier

Même si on est au 3e jour de confinement officiel, en réalité nous avions déjà pris de l’avance puisque notre dernière sortie était vendredi. Et je dois avouer qu’en tant que chef de la Cuisine, j’ai pas mal d’angoisse quand aux réserves de nourriture. On avait déjà l’habitude de faire les courses une fois par semaine (avec parfois juste un détour pour aller chercher des sandwichs pour l’école) mais désormais, le délai est bien plus long. Heureusement, le chéri avait déjà profité de nombreuses actions pour remplir notre garde manger de pâtes (désormais je ne me moquerai plus de lui). Mais j’ai pas envie de manger des pâtes tous les jours…

Pour nous, ce confinement est vraiment pris très très au sérieux. D’une part parce que avec nos trois enfants malades, on ne veut pas prendre le risque d’infecter quiconque (c’est une laryngite mais aucun test n’a été fait) et d’autre part, parce que en cas de contamination et d’isolement individuel ce serait l’enfer. Du coup on évite absolument toute sortie (ce qui veut dire aussi les courses alimentaires).

Mais même si on a encore de quoi tenir environ une semaine, il faudra bien un jour qu’on remplisse le garde manger. Du coup, j’ai eu envie de vous parler d’une application (gratuite) qu’on utilise depuis quelques années à la maison : Bring ! A chaque fois que quelque chose vient à manquer, on l’inscrit sur l’application et la liste des courses se construit un peu tous les jours sans rien oublier. Elle peut être partagée entre plusieurs utilisateurs et permet de gagner du temps dans le magasin.


Des programmes éducatifs sur Netflix

Loin de remplacer les qualités de nos enseignantes, il faut avouer qu’il existe pas mal de bons programmes éducatifs pour enfant sur la télé. Chez nous, on est abonné à Netflix et c’est un outil qui nous sera très utile pour passer au mieux ce confinement. Outre les dessins animés, séries télé et film, il y a aussi nombreux documentaires et programmes pédagogiques pour les enfants. Parmi, ceux-ci je vous recommande les aventures du bus magique, les storybots, explore le monde et si j’étais un animal.



S’évader avec des livres

Un autre outil qui nous sera d’un grand secours pendant ces prochaines semaines, ce sont les livres. Qu’on les partage avec eux ou qu’ils les bouquinent tout seul, c’est l’occasion d’avoir un peu de calme à la maison. Le grand démarre la saga des Harry Potter tandis que les petits adorent les livres de Disney. Mais pour le moment, parmi tous les livres de la bibliothèque, ce sont les livres ” Ma Première aventure” qu’ils préfèrent. Des livres dont vous êtes le tout petits héro adaptés au plus jeune âge. Je vous en parle en détails dans cet article.


Les colis en quarantaines

Et si on vit totalement confinés depuis vendredi et que personne ne sort, il y a néanmoins quelque chose qui a franchi le pas de la porte : les colis. Loin de vouloir devenir parano et Monk à l’extrême, il faut prendre en compte que ceux-ci représentent un risque. Et tant qu’à être enfermés pendant 5 semaines, autant ne prendre aucun risque ! Du coup, chaque colis passe par une phase de quarantaine (d’au moins 48 heures) avant de pouvoir être ouvert. Ça peut paraître idiot ou excessif mais pour rappel, il y a deux semaines quand je refusais de faire la bise, c’était vu de la même manière.


Une course de fond

Et si la journée s’achève comme elle a commencé (mais avec un rythme plus soutenu cette fois), elle a été bien remplie et épuisante. Comme les enfants sont malades, ils sont tous passés par la case sieste (tandis que j’en ai profité pour avancer dans le jardin). C’est clairement fatiguant de combiner toutes les casquettes : maman / animatrice / coordinatrice / cuistot / ménagère / photographe et blogueuse. J’essaye de garder un rythme de publications sur le blog (histoire de ne pas faire “que ça”) mais ça demande vraiment une grosse dose d’énergie que je n’ai pas forcément.

Néanmoins j’ai vraiment à coeur de tenir ce journal, c’est un souvenir important pour eux et pour nous. Et puis ça pourrait peut-être inspirer et donner du courage à d’autres, sait on jamais ? N’hésitez vraiment pas à laisser un petit commentaire pour me dire comment ça se passe par chez vous.

Demain est une autre journée, ce sera papa aux commandes (et oui c’est son jour de congé !) et pour ma part je pourrai tenter de bosser un peu. Il faudra aussi faire le plein d’idées activités et bricolages pour les prochains jours, car il s’agit avant tout d’une course de fond !

Et vous, qu’avez vous fait ce mercredi de quarantaine ?

2 thoughts on “Journal d’une maman en quarantaine / Jour 3

  • Reply Julycocoon 19 mars 2020 at 15 h 12 min

    J’adore te lire en tout cas ! Merci pour les idées :)

  • Reply Emilie 20 mars 2020 at 8 h 20 min

    Chouette de lire ce petit journal… ça peut nous inspirer ?
    Nos journées ressemblent aux vôtres niveau activités!
    (2 efts en maternelle et enceinte de 36sem!)
    L importance est de garder une petite routine, de s’habiller chaque matin, de travailler un peu comme à l école, d’avoir une mission “rangement ou menage” par jour où les kids m aident, jeux à l’extérieur…
    Pour le moment, ça roule et je profite de mes 2 grands avant l arrivée de baby.
    Courage chez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *