Kosmopolit, mon coup de coeur ludique

Attachez vos cheveux, lavez vous les mains et enfilez votre tablier ! Pas une minute à perdre, les tables se remplissent et vous avez un service à assurer. Vous faites partie de la brigade de cuisine de l’un des restos les plus en vogue de la ville. Des clients du monde entier se pressent pour venir manger à votre table. Et dans cette ville prise d’assaut par les touristes, il se pourrait bien que vous ayez parfois du mal à comprendre tout ce qu’ils vous disent.

Les commandes s’enchaînent alors à un rythme effréné dans des langues qui vous sont totalement inconnues… Vous n’êtes pas tout à fait sûr d’avoir compris l’objet de la commande, mais le client est roi et vous n’allez pas les faire répéter 10 fois, faute de finir par les contrarier.

Dans ce restaurant particulier, pas question de s’embêter avec un menu, Chacun mange ce qui lui fait envie ! A vous de vous débrouiller pour retrouver le bon plat et et le bon ingrédient ! Serveuse, maître d’hôtel et cuistots, ici tout le monde se plie en quatre pour que le service soit une véritable réussite !

Voila comment se passe une partie de Kosmopolit, le jeu dont tout le monde parle ! Véritable coup de cœur en ce moment, c’est le jeu que je sors à chaque occasion ! Hyper intuitif, il plait à tout le monde (jeunes ou non, habitués aux jeux de société ou allergiques)… C’est un excellent party game coopératif basé sur la communication et la compréhension à l’audition. Une sorte de téléphone arabe qui se joue en brigade de 4 à 8 polyglottes dès 10 ans pour un service de 6 minutes.

cosmopolite : qui comprend des personnes de tous les pays, subi des influences de nombreux pays.

Un vrai travail d’équipe

Pour faire partie d’une brigad, il faut avoir l’esprit d’équipe et savoir unir ses forces. Tous les rôles vont être importants et proposer des manières totalement différentes de jouer. Chaque personnage fera appel à différentes aptitudes tel que la compréhension à l’audition ou à la lecture, l’observation, l’organisation… C’est un vrai travail d’équipe où tout le monde participe à égal niveau d’importance (pour un jeu coopératif; il n’y a pas de leadership écrasant). Cela permet aussi de vivre différentes expériences de jeu selon qu’on soit en salle ou en cuisine.



Une serveuse à l’écoute

Le premier maillon de cette chaîne n’est autre que la serveuse qui, munie d’un casque audio ou d’écouteurs, tentera de prendre les commandes en salle. Via l’application, la serveuse sera la seul à entendre les demandes des clients formulées dans leur langue natale. Elle devra ensuite tenter de la répéter le mieux possible aux autres membres de l’équipe. On articule bien, on insiste sur les voyelles, on y met l’accent et on espère que le maître d’hôtel a bien pris note. C’est également la serveuse qui finira le service en validant les commandes sur l’application (en encodant la bonne carte recette et le bon ingrédient).



Un maître d’hôtel organisé

Le maître d’hôtel servira de lien entre la serveuse en salle et les cuistots en cuisine. Il devra prendre note de chaque commande (en écrivant ce qu’il pense avoir compris) et en l’associant à la bonne table. Tant que les cuistots n’ont pas réussi à honorer la commande (trouver les cartes correspondantes), le maître d’hôtel répétera du mieux possible les plats en attente. Quand les cuistots mettront la main sur la bonne recette et le bon ingrédient ils lui donneront pour qu’il puisse centraliser le tout et les donner à la serveuse.



Des cuistots sur le grill !

Aux fourneaux, les cuistots devront tenter de retrouver la bonne carte recette correspondant à la commande. Un vrai travail de déchiffrage et d’observation. Plusieurs recettes sont proposées par carte (et chaque continent contient plusieurs cartes). Il faudra donc être très attentifs et rapide (car les commandes affluent et le temps presse). Une fois que vous avez mis la main sur le bon plat, il vous suffira de retrouver l’ingrédient qui lui est associé. Mais pas si facile avec la taille du garde manger et tous les ingrédients qui y sont stockés. A vous de bien organiser votre plan de travail et d’avoir le regard vif !



Cauchemard en cuisine !

Au départ, cela semble assez facile de parvenir à boucler le service dans le temps imparti. Mais, au fil des parties, le niveau se corse. De plus en plus de recettes et d’ingrédients viennent s’ajouter ainsi que de nouvelles tables. On commence avec 6 tables et on termine avec 18 tables en salles ainsi qu’une terrasse. Cela permet vraiment de s’habituer au jeu et de le complexifier progressivement. Le fait de progresser sur des niveaux donne aussi un esprit très addictif et compétitif.



Parler comme une vache espagnole

Avec un principe très simple, c’est un jeu très original qui met une super ambiance autour de la table. Un excellent coopératif nerveux, dynamique et très malin. Les illustrations sont supers et l’application est bien conçue et très fluide.

En plus d’être un super objet ludique, c’est aussi un bel outil pédagogique. Il vous permettra d’en apprendre beaucoup sur les langues notamment avec le livre “Le dessous des cartes”. Ce dernier est le résultat d’un énorme travail de recherche et de collecte d’informations réalisé par le laboratoire dynamique du langage. A savoir que le jeu recense plus de 50 langues (patois, dialectes, langues traditionnelles ou nationales) enregistrées par des natifs.

Et la cerise sur le gâteau ? Kosmopolit est un jeu 100 % français ! Vous pouvez retrouver ce grand jeu à petit prix (22€) sur Philibert.


Kosmopolit est disponible à 22€ sur Philibert

Afin de ne pas inonder le blog de publicités et pouvoir continuer à le développer, j’ai rejoins le programme d’affiliation du site Philibert. Pour vous, cela ne change strictement rien. Pour moi, cela permet de générer un tout petit pourcentage de rémunération lors d’une commande en ligne. Cela vous permet ainsi de soutenir le blog tout en remplissant votre ludothèque et moi, cela me permet de vous proposer encore plus de contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *