La quarantaine en mars

Vous prenez des journées épuisantes avec des enfants plein d’énergie, le lancement de projets énergivores dans le jardin, un début de lassitude et vous saupoudrez le tout de varicelles et de microbes… Voila pourquoi je n’ai pas réussi à tenir le rythme de mon journal de confinement. Une fois la troupe au lit je m’effondrais littéralement de fatigue le nez sur mon clavier. Mais c’est une période tellement particulière et qui marquera l’humanité à tout jamais que je tiens vraiment à en garder une trace… pour moi… et pour eux. Alors voila un petit résumé de notre confinement pendant le mois de mars. On a fait beaucoup de yoga, plein de pages d’exercices, fais plein de pains maison, regardé des programmes éducatifs, enlever les mauvaises herbes du jardin, lancé des semis et préparer un potager, construit un poulailler, adopté trois poulettes, trier les lego, rangé un peu la maison, fais des photos de jeux, joué un peu et passé énormément de temps ensemble…

Je te partage quelques brides de souvenirs en photos et en vidéos. Pour avril d’autres projets viennent déjà prendre place avec le lancement du potager, la construction d’un hotel à insecte, la découverte d’une yaourtière, l’anniversaire de nos twins, l’aménagement du bar à lego, l’instauration de 15 minutes de sport par jour, la chasse aux oeufs et l’intégral de la Casa de Papel, etc. Et chez vous, quels sont les projets pour ce nouveau mois à la maison ?

One thought on “La quarantaine en mars

  • Reply Patate des ténèbres 14 avril 2020 at 22 h 36 min

    Mon dieu… Mais vous avec transformé ces charmants bambins en poules!!!
    Pour ma part, le confinement ne change pas grand chose à mon quotidien; écriture d’articles, de nouvelles de sf, dessins, prototypes de jeux, cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *