Mia London et l’affaire des 625 fripouilles

Dans la lute contre le crime, on met souvent en avant le flair des grands enquêteurs, la ténacité de certains policiers et l’intuition de quelques détectives. Mais si tous les indices permettent à l’affaire d’être résolue, ce n’est pas sans l’aide de précieux témoignages qui corroborent le tout. Et c’est justement en tant que témoin clé que vous allez prendre part à cette étrange affaire. Voila des semaines que d’étranges crimes sont commis un peu partout dans le monde. Et malgré quelques pistes envisagées, les coupables n’ont toujours pas été identifiés. A la tête de cette grande enquête, on retrouve Mia London, la plus célèbre des jeunes détectives. Et il se pourrait que vous soyez la seule personne capable de dresser le portrait de l’étrange fripouille qui donne du fil à retordre aux forces de police.

Dans “Mia London et l’affaire des 625 fripouilles”, vous allez prendre le rôle d’un témoin visuel qui devra dresser le portrait robot d’un monstre plutôt cocasse. Un petit jeu d’observation et de mémoire visuelle qui se joue de 2 à 4 témoins dès 5 ans pour des parties d’environs 10 minutes.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mia-london-scorpion-masqué-12-1440x960.jpg

Un gredin à la moustache ébouriffante a mangé tous les bonbons de la terre et a jeté les papiers dans le palais de la Reine d’Angleterre alors que tout le monde était en vacances. Mais Mia London ne prend jamais de vacances !



Il avait une moustache, un chapeau, des lunettes et un noeud papillon !

Le principe du jeu est assez simple et très rapide à expliquer aux enfants. Chaque joueur reçoit son carnet à volets qui lui permettra de recomposer la fripouille sur base des indications qu’il recevra. Il existe 4 catégories d’indices : les chapeaux, les lunettes, les moustaches et les noeuds papillon. Chaque catégorie comporte 5 modèles différents (avec ou sous fleurs sur le chapeau, des lunettes rondes ou carrées, des moustaches de toutes formes et des noeuds papillons à pois ou à rayures…). Si toi aussi tu es un as des probabilités, cela porte donc notre champs des possibilités à 625 combinaisons différentes.

Chaque indice existe en double (on a donc toujours deux cartes identiques). En début de partie on retire du jeu une carte au hasard de chacun des quatre paquet. Ces indices représentent le coupable à démasquer (un peu comme pour un Cluedo). Votre but sera donc d’identifier ces cartes manquantes et de recomposer à partir de celles-ci le bon portrait robot.



Une canaille chapeautée à drôle d’allure a vidé une bouteille de ketchup géante sur le plus grand monument du pays pendant la fête d’Halloween. Mais Mia London en fait une affaire personnelle !



Un bon témoin n’oublie jamais rien !

L’un des joueurs devra faire défiler les cartes indices paquet par paquet. Il commencera par les cartes chapeau qu’il fera défiler à la vue de tous et les disposera en 4 piles. Les témoins verront donc chaque indice deux fois, à l’exception de la carte indice du coupable. Une fois que chaque participant aura eu le temps de mettre à jour son carnet d’enquête en positionnant les languettes on procédera aux indices suivants. La difficulté sera croissante puisque ce sera ensuite en 3, 2 et puis 1 pile que les accessoires seront posés sur la table. Une fois que tous les indices ont pu être analysé par la fine équipe, chacun proposera le portrait robot qui lui semble être celui de la fripouille responsable du crime.

Un exercice de mémorisation loin d’être aussi simple qu’il n’y paraît. On s’emberlificote rapidement les pinceaux entre les différents types de moustaches, la forme des lunettes, la couleur du nœud papillon ou encore le style du chapeau. C’est super mignon et les kids ont adoré !



Une crapule au noeud papillon extravagant a déroulé tous les rouleaux de papier toilette sur la station spatiale internationale pendant que tout le monde dormait. Mais Mia London ne laissera pas ce crime impuni.


Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mia-london-scorpion-masqué-46-1440x960.jpg

Mia London est disponible à 18€ sur Philibert

Afin de ne pas inonder le blog de publicités et pouvoir continuer à le développer, j’ai rejoins le programme d’affiliation du site Philibert. Pour vous, cela ne change strictement rien. Pour moi, cela permet de générer un tout petit pourcentage de rémunération lors d’une commande en ligne. Cela vous permet ainsi de soutenir le blog tout en remplissant votre ludothèque et moi, cela me permet de vous proposer encore plus de contenu.

One thought on “Mia London et l’affaire des 625 fripouilles

  • Reply Deborah 6 mai 2020 at 16 h 51 min

    Que tes loulous font de beaux modèles <3 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *