• La quarantaine en avril

    Ce deuxième mois de confinement était dans la continuité du premier. Nous avons passé la majorité de notre temps au jardin à profiter du beau temps et au lancement du potager. On a terminé le poulailler et nos trois poulettes ont pondus leurs premiers oeufs. Les cloches sont passées faire une grosse livraison chocolatée dans le jardin. Les jumeaux ont soufflé leur quatrième bougie d’anniversaire. On a transformé le studio photo en un bar à LEGO pour les enfants. On a profité du beau temps pour faire des BBQ. On a commencé à faire nos premiers yaourts maison. On a continué à faire du yoga tous les matins. J’ai démarré un régime (et mangé beaucoup de radis). On a improvisé un salon de coiffure dans le jardin. J’ai fais de nouvelles photos ludiques pour mon site Dans la boite. Et on a refait l’intégral de la Casa de Papel. Et si tu as envie de voir tout ça en vidéo, quelques morceaux d’avril t’attendent en bas de cet article

    Read More
  • Avril au jardin / premiers semis et potager

    Et oui, tu ne rêves pas, on va parler jardin ! Ceci est le premier article d’une nouvelle série ! Et on va délaissé peu de la ludothèque pour s’aérer au jardin et mettre ses mains dans la terre. Il faut dire qu’avec l’incroyable météo des dernières semaines, nous avons pratiquement passé tout notre temps dehors. Alors qu’on ne trouvait jamais le temps pour jardiner, c’est devenu notre occupation favorite, non seulement ça maintient en forme mais c’est aussi très gratifiant de voir pousser ses semis. Et si notre rythme de vie nous a toujours fait pensé qu’un potager un peu sérieux était hors de notre portée, le confinement nous a offert le temps et la motivation de nous lancer.

    Chez nous, on est de grands consommateurs de légumes (même les enfants), du coup avec le confinement on a rapidement senti le manque d’avoir des produits frais toujours à disposition. Cela nous a donné l’envie d’être plus autonome dans notre manière de vivre et de consommer. Et si certains changements étaient déjà amorcés depuis des mois, la quarantaine a tout accéléré. Je te parlerai bientôt de tout ça plus en détails.

    Résultat nous avons décidé de démarrer un potager ! C’est notre première véritable année (on a bien fait quelques courgettes et radis les années précédentes), nous avons donc beaucoup à apprendre. Et comme c’est un domaine qui me passionne en ce moment j’ai eu envie de te partager tout ça. Oh et puis ça change un peu des meeples, des cases et des dés non ?

    Read More
  • Journal d’une maman en quarantaine / Jour 35

    Quand j’ai commencé à écrire ces articles sur le confinement, je me disais “chouette, ça fera un souvenir”. Je me disais que c’était un laps de temps particulier et qu’il fallait absolument en profiter pour faire tout ce pourquoi on n’avait ordinairement pas le temps. Je voulais mettre à profit chaque jour, avancer dans le jardin, avoir un roulement continu dans les lessives, gérer comme un chef le garde-manger, faire l’école à la maison aux enfants et leurs proposer plein d’activités créatives…

    Tu t’en doutes, ce n’est pas tenable. Je ne suis pas une machine et au bout de deux semaines, je commençais un peu à disjoncter. Où était le temps pour moi ? Le temps pour mon couple ? Le moment de relâchement ? Le temps à gaspiller ou à jouer ? Au final, c’est surtout beaucoup de pression que je me suis mise sur les épaules en plus d’une situation qui s’avère parfois pesante pour le moral. Bref, j’ai débrayé et ralenti le rythme. Tout du moins, j’ai accepté que je ne pouvais pas tout faire et que cette période était sans doute partie pour durer…

    Voila donc 35 jours aujourd’hui que je ne suis pas sortie de chez moi. Pas pour aller faire les courses, pas pour aller faire une balade à pieds ou à vélo pas même pour traverser la rue. 35 jours c’est rien à l’échelle d’une vie, mais 35 jours ça représente quand même plus d’un mois à être coupé du monde. J’ai donc eu envie de te partager mon premier bilan de confinement.

    Read More
  • La quarantaine en mars

    Vous prenez des journées épuisantes avec des enfants plein d’énergie, le lancement de projets énergivores dans le jardin, un début de lassitude et vous saupoudrez le tout de varicelles et de microbes… Voila pourquoi je n’ai pas réussi à tenir le rythme de mon journal de confinement. Une fois la troupe au lit je m’effondrais littéralement de fatigue le nez sur mon clavier. Mais c’est une période tellement particulière et qui marquera l’humanité à tout jamais que je tiens vraiment à en garder une trace… pour moi… et pour eux. Alors voila un petit résumé de notre confinement pendant le mois de mars. On a fait beaucoup de yoga, plein de pages d’exercices, fais plein de pains maison, regardé des programmes éducatifs, enlever les mauvaises herbes du jardin, lancé des semis et préparer un potager, construit un poulailler, adopté trois poulettes, trier les lego, rangé un peu la maison, fais des photos de jeux, joué un peu et passé énormément de temps ensemble…

    Je te partage quelques brides de souvenirs en photos et en vidéos. Pour avril d’autres projets viennent déjà prendre place avec le lancement du potager, la construction d’un hotel à insecte, la découverte d’une yaourtière, l’anniversaire de nos twins, l’aménagement du bar à lego, l’instauration de 15 minutes de sport par jour, la chasse aux oeufs et l’intégral de la Casa de Papel, etc. Et chez vous, quels sont les projets pour ce nouveau mois à la maison ?

    Read More
  • Journal d’une maman en quarantaine / Jour 6

    Souvent, le samedi on court partout, on voit du monde, nous faisons quelques courses et travaillons. Ce qui est le plus perturbant pour moi, ce n’est pas d’être “enfermée” chez moi ou d’avoir à gérer les enfants. En réalité, ce qui me perturbe le plus, c’est de ne pas être “productive”. Etant indépendant depuis 10 ans, j’ai besoin de rentabiliser mon temps et de produire une certaine quantité de travail chaque jour. Et puis, tout ralentit, s’arrête et il faut désormais détricoter toutes nos habitudes. Voila une semaine que je n’ai pas répondu à mes enfants “plus tard, je n’ai pas le temps”. Une semaine que je m’occupe des petites choses anodines du quotidien sans pression et avec douceur. Une semaine aussi qu’on peut profiter du jardin et d’être vraiment à la maison (et pas tout le temps derrière un écran). Bref, cette quarantaine nous réapprend finalement à vivre vraiment.

    Read More