• Journal d’une maman en quarantaine / Jour 5

    Une journée de plus s’est écoulée, que vais je bien pouvoir vous raconter de plus que les autres jours ? Est ce que nous sommes déjà tombés dans une sorte de routine où le confinement aura eu raison de notre motivation ? Il faut dire que le stock d’énergie a été pas mal épuisé ces derniers jours. Les enfants donnent le rythme en se réveillant toujours trop tôt et nous, on compose un peu avec le programme et leurs états.

    On réfléchit beaucoup à notre vie d’avant et celle qui sera une fois cette période terminée. On pense à tous les changements climatiques à petite échelle qui ne peuvent désormais plus attendre. On réfléchit à prendre des poules, mettre en place un potager, voyager beaucoup moins, trier encore plus… Si ce virus détruit toutes nos œillères, notre système de santé et notre économie mondiale, c’est pour que l’homme soit confronté à devoir changer pour de bon. En voyant la nature reprendre ses droits tels que des dauphins dans les grands ports italiens ou des sangliers dans les métropoles, c’est bien la preuve que tout est encore possible, mais c’est peut-être notre dernière chance.

    Cette chance et cette responsabilité, on a envie de la saisir et de l’assumer. C’est pourquoi on veut mettre à profit ces prochaines semaines pour mettre en place des projets écologiques avec les enfants. Cela commencera la semaine prochaine avec la mise en place d’un potager. Le but est d’une part de les occuper et d’autre part de les sensibiliser à la nature et à la nécessité de prendre soin de ce que nous donne la nature. Radis, carottes, petits pois, des légumes simples pour commencer.

    Ce vendredi, on a donc refait le monde avec le chéri et redessiner notre vie. Bien entendu, les enfants ne se sont pas assis calmement à côté de nous pour partager cette grande réflexion sur le monde et l’environnement. On a ralenti un peu le rythme parce qu’il faut bien avouer que tout ces changements et leurs virus fatiguent pas mal (aussi bien eux que nous).

    Read More
  • Journal d’une maman en quarantaine / Jour 4

    Aujourd’hui, le ciel est tout gris, pas de soleil ni de lumière dorée pour rendre la journée un peu plus douce. La grisaille, c’est pas bon pour le moral des troupes. Mais il faudra faire avec (ou sans c’est selon). Aujourd’hui, c’est aussi le jour off pour moi avec papa qui prend la tête des opérations. Après trois jours intenses à dévouer mes journées entièrement à mes marmots, j’avais besoin de pouvoir faire autre chose (bosser par exemple !).

    Et c’est là qu’on est content d’avoir l’habitude de fonctionner en équipe (puisqu’on travaille ensemble depuis 10 ans). Je pense sincèrement qu’au delà de l’angoisse de la maladie et de la peur du manque de nourriture (ou de papier wc), la cohabitation sans interruption pourrait vite devenir pour certains un vrai défi. Mettre de l’eau dans son vin, prendre du recul, discuter et être indulgent avec soi et avec les autres… tant de petites choses qui seront vite indispensable à la survie nerveuse de tous.

    Aujourd’hui, j’ai donc délégué l’intendance et l’animation des activités à super papa. J’ai donc fait moins de photos (des enfants) puisque j’ai passé pas mal de temps à photographier des jeux de société. Une journée un peu plus maussade que les autres (la météo n’est pas faite que de ciel de bleu et de soleil). Les monstres ont fait leur yoga quotidien, mis en couleurs leurs œuvres de sel, découvert un nouveau jeu de société et fait un gâteau au chocolat.

    Read More
  • Journal d’une maman en quarantaine / Jour 3

    Un jour numéro 3 qui commence par des sourires inversés et des enfants grognons. On va mettre ça sur le coup de leurs vilaines laryngites, et ne pas trop en vouloir à ces petits gremlins… Le challenge de cette quarantaine sera d’arriver à faire en sorte que les jours se suivent sans se ressembler tout en mettant quand même en place une routine et des habitudes. On sait que ces premiers jours seront transitoires et qu’il faut qu’on trouve tous nos marques. Pas évident de s’adapter à cette nouvelle manière de vivre et de penser. Certains jours seront plus difficiles que d’autres et il faudra garder le cap. Et plutôt que de barrer les jours tels des petits prisonniers on va tenter de mettre tout ce temps à profit.

    Au programme du jour, on a donc confirmé une routine matinale qui marche bien, fait un bricolage pour les cloches de Pâques, regarder des programmes éducatifs sur netflix, fait des exercices dans les cahiers, lu des livres et fait une longue sieste.

    Read More
  • Ma première aventure, les livres dont tu es le tout petit héros

    A la maison, on est tous mordus de jeux. Que ce soit le chéri qui a délaissé sa console au profit de meeples ou les enfants qui sont toujours fourrés autour d’une boîte de jeu. Si désormais on est en phase de quarantaine, une chose est certaine : on ne s’ennuiera pas vu la taille de la ludothèque ! Oui mais voila, on n’a pas toujours le temps ou l’envie de faire un jeu en même temps. Et oui, même en quarantaine, chacun a son “agenda” d’envies et de choses à faire. Du coup, il faut s’organiser pour trouver des occupations aux enfants quand on a des choses à faire (ou juste besoin de souffler). Alors, quand j’ai découvert que quelqu’un avait créé pour les enfants des livres dont vous êtes le héros, ça a piqué ma curiosité. Un format très différent des bouquins traditionnels qui permet au petit lecteur de devenir le véritable maître de son histoire. Aussitôt essayé, aussitôt adopté ! Les enfants ont totalement adoré prend part à l’aventure et décider de chacun des choix. Désormais, la bibliothèque s’est agrandie de toute la collection des “ma première aventure” et c’est sans aucune surprise qu’il est voté à l’unanimité pour la lecture du soir.

    Read More
  • Journal d’une maman en quarantaine / Jour 2

    Deuxième jour, ça a encore un petit goût d’étrange tout ça. Les enfants ne savent pas encore sur quel pieds danser (ils ont troqués leurs copains contre leurs parents et leurs cahiers contre des activités en famille). On commence la journée avec trois lardons impatients de mettre en route tout ce qui est au programme.

    Pour ma part, la journée d’hier m’a épuisée physiquement mais vraiment épanouie mentalement. Un peu comme si j’avais la sensation de retrouver ma place, comme si ce rythme d’école à la maison est finalement quelque chose qui me plait (j’avais adoré gardé les bébés jusqu’à leur un an à la maison). Tout ça n’est encore que le début et énormément de choses m’angoissent (la santé de mes proches, la nourriture, la gestion du quotidien, les finances). Comme tout le monde je fais “au jour le jour” et j’essaye de tirer le positif de cette expérience inédite.

    Et même si pour le moment, tout roule (c’est en réalité notre 5e jour de confinement), je sais qu’au fil des semaines, ça risque de changer. Du coup je décide de tenir ce petit journal de bord chaque jour, afin de garder le cap ! Et si cela permet à certains d’entre vous de trouver l’inspiration de nouvelles occupations, d’un peu de positif ou juste pour vous changer les idées… ce sera déjà ça !

    Evidemment les journées risquent de se ressembler (vu que le but est quand même qu’ils puissent compter sur une sorte de routine) mais la manière de les vivre sera surement différente. J’espère d’ailleurs arriver à dégager un peu plus de temps pour travailler dans les prochains jours.

    Read More