Trek 12, gravir des sommets

Presque un mois que je ne vous ai rien écrit… Même si la plupart d’entre vous n’aurons sans doute pas remarqué mon absence, je dois avouer que ça m’avait manqué de pouvoir vous partager mes coups de cœur ludique. Et ces derniers mois, de nombreux jeux sont venus compléter ma ludothèque. Mon projet de photographie ludique (Dans la boite) se développe bien et de nombreux éditeurs m’ont accordé leur confiance pour mettre leurs jeux en lumière. Tout cela est exaltant, même si du coup, j’ai plus photographié les jeux que je n’ai eu le temps de les expérimenter. Je ne vous dis pas la frustration…

Tout cela pour dire que j’ai eu la chance de faire les photos d’un jeu que j’attendais avec grande impatience. D’une part parce que ses éditeurs font toujours un travail de création et de graphisme magnifique, mais aussi parce que le thème envoyait du rêve. Je vous parle bien sure de Trek12 (dont absolument tout le monde parle). Qui ne rêve pas de pouvoir partir en trekking explorer les sommets de l’Himalaya ? Et bien, c’est désormais possible sans passer par la case mal aux jambes ni par le sac à dos de deux tonnes à porter !


Vous l’avez rêvé ? Ils l’ont fait ! Les Lumberjacks, Bruno Cathala et Corentin Lebrat ont imaginé pour vous le trekking parfait. Le tirage de cheveux remplace désormais les cloches aux pieds, les dés ont prit la place des chaussures de randonnée et les feuilles de progression ont évincées les cartes gpx. Trek12 c’est le nouveau roll & write évolutif qui va te faire aimer la randonnée !


Trek12, un roll & write évolutif

Trek12 vous emmène donc dans les sommets himalayens pour des ascensions épiques où il faudra jongler avec les chiffres, créer des chemins de cordes, cartographier des zones, faire bon usage de l’équipement et tenter d’atteindre le sommet. Le tout prend la forme d’un roll & write (quoi encore un ?). Et oui, c’est un format de jeu qui a le vent en poupe, simple, addictif, accessible, rapide à mettre en place et à jouer… alors pourquoi s’en priver ?

D’autant que Trek12 est bien plus qu’un “simple” jeu de dés. La montagne peut être impitoyable et nécessite souvent pas mal d’entrainement avant de prétendre la connaître mais elle regorge aussi de surprise à qui sait s’y prendre. C’est ainsi que Trek12 vous propose un jeu évolutif où au fil des expéditions réussies et des objectifs accomplis vous pourrez ouvrir des enveloppes et débloquer de nouvelles possibilités et matériel de jeu (comme dans son grand frère Magic Rabbit).

Petite ascension ou grande expédition

Trek12 propose trois modes de jeu différents, de quoi contenter ceux qui font leurs premiers pas en trekking : les téméraires qui n’ont peur de rien mais aussi ceux qui n’aiment que la marche en solitaire. Dans le mode Ascension express, vous pourrez découvrir l’art du trekking et vous familiariser avec les règles du jeu grâce à des parties plus courtes. Vous choisissez votre sommet (feuille de jeu) et vous voilà prêt à démarrer. Idéal pour se faire la main.

Une fois que vous avez fait vos preuves, à vous le mode Expédition qui combinera l’ascension des trois sommets. Rassurez vous, vous pourrez compter sur vos cartes équipements pour progresser dans cette aventure. Chaque sommet est différent et le niveau de difficulté est progressif. Si vous parvenez à atteindre des sommets, vous gagnerez la partie et si vous remplissez un objectif, vous pourrez ouvrir une des enveloppes et percer l’un des secrets les mieux gardés d’Himalaya.

Et enfin, si vous préférez vous la jouer en solitaire, le mode solo vous proposera de défier Max le grimpeur et de tenter de faire une meilleure progression que lui.

Ain’t no mountain high enough

Choisissez votre destination (Dunai, Dhaulagiri ou Kagkot), munissez vous d’un crayon et c’est parti ! Le but est comme toujours d’admirer la vue de faire le plus de points de victoire. Pour ce faire, vous devrez remplir votre grille en positionnant intelligemment vos chiffres afin de créer des chemins de cordées et des zones d’exploration. Et comme dans tout roll & write, le jeu se fait autour de jets de dés.

A chaque lancé de dés (un dé jaune allant de 0 à 5 et un dé rouge allant de 1 à 6), les joueurs/randonneurs devront choisir comment utiliser les valeurs de ces dés pour remplir leur progression. Ils auront le choix entre cinq opérations mathématiques : choisir la plus haute valeur ou la plus petite, l’addition des deux dés, la soustraction ou la multiplication. Une fois qu’ils ont fait leur choix (par exemple, un dé 4 et un dé 5 me permettent d’écrire soit un 5, un 4, un 1, un 9 ou un 20 on ne peut aller au delà de 12) ils peuvent le noter dans l’une des bulles de leur fiche montagne. Pour la première bulle, les joueurs pourront choisir celle qu’ils veulent mais par la suite les chiffres devront être inscrits sur des cases adjacentes à celles déjà remplies.

Vous devrez également cocher une des cases correspondant à l’opération que vous avez choisie dans la grille située sur votre fiche. Chaque opération ne pourra être utilisée que 4 fois, il faudra donc bien réfléchir car les additions sont précieuses et les multiplications contraignantes. Car comme le nom du jeu l’indique, la limite est de 12 (et 6 pour les cases en gras étant réputées comme dangereuses). Soyez donc attentif à ne pas griller trop vite des opérations qui pourraient vous être précieuses par la suite (par exemple le 11 ne pourra être obtenu que par une addition).

Progression par zone et par cordée

Il existe deux manières de scorer des points : créer des chemins de cordes et cartographier des zones d’exploration. Pour baliser un chemin de cordée, il vous “suffira” de relier une suite de chiffres entre eux. Plus la chaîne sera longue, plus cela vous rapportera des points (et potentiellement un bonus). Mais ce qui sera surtout déterminant, c’est la valeur la plus haute de votre chemin, car c’est à partir de celle-ci que vous comptabiliserez des points (par exemple 10-9-8-7 vous rapportera 10 points plus 1 point par case donc 13 points). Il est donc intéressant d’avoir des cordes avec des hautes valeurs.

Vous pourrez également cartographier des zones en formant cette fois un groupe de cases de même valeur. Les cases doivent tout comme pour le chemin de corde être connectées entre elles. Le système de scoring est également le même que pour le chemin de corde.

Si vous réalisez des exploits, cela se remarquera ! Ainsi, vos plus grandes zones et votre plus long chemin de corde pourront vous rapporter des points bonus. Un petit tableau de correspondance vous informera des points que vous gagnez. Ainsi, à vous de faire vos comparaisons et calculs pour savoir si c’est plus intéressant de faire deux petites cordes avec des hautes valeurs ou un très grand chemin de corde rapportant des bonus. Mais attention à ne pas être trop pressé ou gourmand car chaque case isolée (reliée à aucun chemin et ne faisant pas partie d’une zone) vous coûtera 3 points malus !

Si vous optez pour une expédition, votre aventure vous fera passer par les trois sommets (du plus facile au plus ardu). Vous pourrez alors rajouter les cartes équipements qui pourront vous être très utile lors de votre ascension. Pour en faire l’acquisition, il faudra créer des zones de faible valeur (0 – 1 – 2). Cela ne vous fera pas gagner beaucoup de points mais vous donnera accès a un précieux coup de pouce. Et si vous ne les utilisez pas, vous pourrez les échanger contre 3 points de victoire par carte !

Chaque ascension vous rapportera des scores ainsi que des étoiles (si vous atteignez le sommet, si vous avez le plus haut score et si vous arrivez à dépasser le score record). Et si vous parvenez à remplir l’un des objectifs attaché à l’une des enveloppe, vous pourrez l’ouvrir et découvrir son contenu (qui est désormais le votre pour toutes les prochaines parties). De quoi pimenter les parties, découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles capacités… Si vous êtes aussi curieux que moi, c’est difficile de résister à l’envie de toutes les ouvrir (mais je tiens bon ^^).

Trek12, c’est donc une vraie belle découverte. J’en attendais beaucoup et je n’ai pas du tout été déçue. Il y a un vrai dilemme de choix à chaque lancé de dés. On cherche à chaque partie à optimiser son parcours, ce qui donne une belle courbe d’apprentissage. J’ai dû jouer plusieurs parties avant d’arriver à atteindre le sommet (et je crois comprendre qu’on est très nombreux dans ce cas). Il y a un vrai goût de challenge et l’envie de découvrir ce qui se cache dans ces mystérieuses enveloppes, mais ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus… Car les voies de la montagne sont impénétrables et percer ses secrets se mérite ! A vous de partir à l’aventure !

Retrouvez Trek12 chez Philibert au prix de 22€90

Afin de ne pas inonder le blog de publicités et pouvoir continuer à le développer, j’ai rejoins le programme d’affiliation du site Philibert. Pour vous, cela ne change strictement rien. Pour moi, cela permet de générer un tout petit pourcentage de rémunération lors d’une commande en ligne. Cela vous permet ainsi de soutenir le blog tout en remplissant votre ludothèque et moi, cela me permet de vous proposer encore plus de contenu. Certains jeux sont issus de collaborations avec les éditeurs ou distributeurs, cela ne change en rien mon avis sur ceux-ci.

One thought on “Trek 12, gravir des sommets

  • Reply Plou 5 octobre 2020 at 8 h 42 min

    Je n’ai jamais testé de roll & write.
    Ca a l’air sympa comme concept (et ça fait réviser le calcul mental)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *