Viens lancer des haches chez les Cognées !

Si tu trouves le bowling ringard et que la seule rigolade se situe de part et d’autre de la piste (où ta boule vient désespérément finir). Si le mini golf mets tes nerfs à rude épreuve et représente pour toi une activité barbante, j’ai une idée d’activité originale et insolite à te proposer. Si tu délaissais les boules et balles pour une hache ? Dangereux ? Pas plus que le bowling. Uniquement destiné aux mecs portant une chemise à carreaux, aux muscles saillants et à la barbe naissante ? Absolument pas !

Lors de notre séjour insolite à Paris nous avons eu l’occasion d’aller tester cette expérience inédite : du lancer de haches. J’avais avec moi un sac plein d’a priori en arrivant “ça doit être dangereux“, “je suis pas assez musclée“, “ça ne va pas m’amuser“… et croyez moi j’en suis ressortie au bout d’une heure (que je n’ai pas vu passée) sans aucun bobo et avec pas mal de haches plantées ! Une activité originale et insolite que je suis ravie de te présenter aujourd’hui. Alors viens avec nous découvrir les Cognées, un concept innovant en France venu tout droit du pays des Caribous (c’est l’Canada tabernacle !)

Savez vous planter les haches, à la mode de chez nous ?


Jouer avec une hache, ce serait pas un peu dangereux ?

C’était ma première question en arrivant chez les Cognées. Je ne suis pas super habile et j’avoue que l’idée de me planter la hache dans le pied ou dans la tête du voisin m’angoissait au plus haut point. Mais dès notre installation, un instructeur vient vous expliquer les règles de sécurité à respecter. Finalement il n’y en a pas beaucoup et elles coulent toutes de sources. Ok ça semble finalement pas être si dangereux que ça.

En réalité la peur vient de l’objet et non de son utilisation, on imagine la hache identique à celle du chéri : lourde, très tranchante, difficilement manipulable. Mais que neni ! Il s’agit ici de haches sportives (vous n’irez certainement pas fendre du bois avec). Au départ vous vous exercerez avec la hache traditionnelle pesant 700 grammes. Une fois que vous maîtriserez l’engin l’instructeur vous proposera alors de découvrir deux autres modèles : la canadienne (ma préférée) pesant 1 kilo et la double tranchante de 1,2 kilos.

Alors non il n’y a pas plus de danger que dans un autre sport, tout est une question de respect des règles et d’être attentif à ceux qui nous entourent. Les cibles sont toutes séparées par des grillages et personne ne pourra passer entre vous et cette dernière. Du coup, pas de stress c’est vraiment sans danger.



Le lancer de haches c’est pas que pour les mecs en chemise à carreaux !

Un autre point qui m’inquiétais c’était le profil des praticiens de ce sport. Je ne suis pas du tout sportive, musclée et j’ai encore moins le look bûcheronne. Est ce que j’allais avoir la force nécessaire pour envoyer ma hache à plus d’un mètre ? N’allais-je pas être la risée de la salle avec mon habilité et ma force digne d’un enfant de 4 ans ?

Rapidement notre instructeur m’a rassurée. Au delà de l’image que peut nous évoquer la hache c’est avant tout un sport. Et comme dans tout sport il faut une bonne technique et de l’obstination. Parce que oui, le lancer de haches c’est surtout de la technique. Avoir de la force ne sert à rien et ne fera pas planter plus facilement votre cognée (petite hache). Et pas besoin de prendre de l’élan… ou du caribou (hum) la cible n’est qu’à quelques mètres de vous. Vous aurez beau la lancer comme une brute si vous n’estimez pas correctement votre distance par rapport à la cible ainsi que d’adopter la bonne position elle ne plantera pas.

Et justement l’instructeur est toujours là pour donner un petit conseil, redresser une mauvaise position ou vous encourager à recommencer. Et puis soudain, on y arrive. Et là on est terriblement fière d’avoir réussi à planter sa hache comme une grande !

Je me suis vraiment laissée prendre au jeu, on croirait pas mais c’est très addictif et compétitif. Une fois que vous avez acquis la technique vous pourrez tester les autres types de haches et pourquoi pas vous affronter dans un petit tournois.



Pour trancher avec le quotidien…

Certes ça permet de vider son énergie négative et ressemble un peu à un défouloir mais garder bien en tête qu’il s’agit surtout d’un sport. Il faudra apprendre le bon geste, vous entraîner pour le maîtriser, être bien concentré et pour certains… être persévérant !

On a vraiment aimé l’esprit convivial du lieu et l’accueil des instructeurs. Pour une activité que je ne pensais pas être “pour moi” j’ai pas du tout vu le temps passer ! Cette version canadienne des fléchette est vraiment une belle découverte et une parfaite activité à faire à deux ou en groupe. C’est vraiment accessible à tout le monde (dès 16 ans) que vous soyez sportif ou non, avec ou sans chemise à carreaux et surtout avec ou sans muscle.

La cible peut être partagée jusque 3 joueurs et revient à 57€ pour une heure. Vous pouvez retrouver les Cognées à Paris, Lille et Strasbourg (et de nombreuses autres villes sont en projet).


Et vous, vous avez déjà testé le lancer de hache ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *