Cap sur Yum Yum Island

Toi aussi tu as le bout de pieds glacé et tu vie caché le nez sous des couches de laines ? Toi aussi tu en as marre d’avoir froid et ne rêve que du retour des beaux jours, alors viens avec moi. On prend le cap vers une île ( pas si déserte que ça ) : Yum Yum Island. 30 degrés toute l’année, eau turquoise, sable fin, nature abondante… bref un véritable havre de paix où les animaux qui y vivent coulent des jours heureux. Enfin ça c’était avant. Parce qu’il paraît que depuis quelques temps un élément perturbateur est venu mettre une ombre au tableau : Ferdinand le géant. Depuis que cet envahissant glouton est venu s’installer sur l’île, il dévore tout ce qu’il trouve, laissant à peine quelques miettes aux animaux qui crient famine. A cette vitesse, éléphants, lions, castors, chats, gorille, kangourous… mourreront rapidement faim si personne ne fait rien.

Tu l’as certainement compris, te voila enrôlé dans une mission de sauvetage. Comme l’île est toute petite et le géant y prend beaucoup de place, la seule manière de pouvoir fournir de la nourriture à tout le monde c’est via une livraison aérienne. Mais attention car on y voit rien depuis là haut, et il faudra viser juste pour ne pas gaspiller. Chaque morceau de nourriture qui tombera à côté sera directement récupéré par ce vorace de Ferdinand. Alors y arrivera-tu les yeux fermés ? Sauvera tu tous les animaux avant que le géant ne soit repu ?


Yum Yum Island est un très beau jeu familial d’adresse et d’orientation. Pour postuler à cette mission de sauvetage il faut avoir minimum 5 ans, aimer le travail en équipe, savoir communiquer et surtout s’amuser ! 2 à 5 livreurs sont recherchés pour cette mission de haut vol d’une trentaine de minutes. Alors si tu as le profil recherché, viens nous rejoindre !



Mission sauvetage de haut vol

La mission est simple mais il faudra être précis. Tous les animaux seront répartis sur la table avec la bouche grande ouverte attendant que la nourriture tombe du ciel. Sur le dos d’une grande tortue se trouvent toutes les ressources donc vous disposerez. Il existe deux types de provision : vertes pour les végétariens et roses pour les carnivores, chaque animal ayant bien sure son propre régime alimentaire et son niveau d’appétit. Pour qu’un animal soit sauvé il faudra qu’il ait en bouche les ressources demandées. Une fois que toutes les commandes de ces quadrupèdes seront honorées, la mission est réussie.

Chaque livreur devra porter des lunettes qui non seulement lui donneront un air très intelligent mais surtout lui cacheront complètement la vue. C’est totalement à l’aveugle que les joueurs vont tenter de “droper” les bons éléments au bon endroit.



Tomber du ciel

Il n’y a pas de GPS à Yum Yum mais heureusement vous faites partie d’une équipe. Peut-être pourrez vous écouter leurs précieux conseils et encouragements afin d’arriver à bon port ? Pour rajouter un peu de hasard, avant chaque vol il faudra lancer le dé (qui vous donnera les prévisions météo). Par beau temps vous pourrez compter sur l’aide de vos coéquipiers et leurs précieuses indications. Il se pourrait même que vous puissiez sauver directement l’animal de votre choix. Mais si il fait mauvais, à vous de tirer votre plan sans aucune communication radio !

Pour vous repérer vous pourrez vous aider des palmiers, il y en a quelques uns sur l’île. Attention quand même de ne pas voler trop près du sol, sinon c’est le crash assuré ! Le tout est donc de bien visualiser sa cible et la distance à parcourir, fous rires garantis ! La partie s’achève une fois que tous les animaux ont été nourris ou que Ferdinand a le ventre plein.



L’amuse gueules

Yum Yum Island c’est orignal, c’est coloré, marrant et surtout hautement sympathique (ça fait rire les petits et les grands). La qualité du matériel est impressionnante ainsi que la quantité d’animaux disponible. Cela permet d’adapter le niveau de difficulté selon l’âge des enfants (petits et grands gosiers). On y joue facilement, rapidement et sans temps mort. A la maison on s’est beaucoup amusé à y jouer avec le grand (et j’ai hâte que les jumeaux soient en âge de le tester également). Le seul bémol ? Les petites pièces qui finissent un peu partout parterre et qui ne sont pas forcément facile à attraper quand on a de grandes mains. Mais bon, ça en fait finalement un deuxième jeu de cache cache : )



Yum Yum Island est disponible à 22€50 sur Philibert

Afin de ne pas inonder le blog de publicités et pouvoir continuer à le développer, j’ai rejoins le programme d’affiliation du site Philibert. Pour vous, cela ne change strictement rien. Pour moi, cela permet de générer un tout petit pourcentage de rémunération lors d’une commande en ligne. Cela vous permet ainsi de soutenir le blog tout en remplissant votre ludothèque et moi, cela me permet de vous proposer encore plus de contenu.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *